Bienvenue

 
 
 

Annales Maritimes et Coloniales 1830 - Tome2

Annales Maritimes et Coloniales 1830 - Tome2
 
 
 

 année 1830 - 2e serie - Tome II

 
 
 
 
 
   Gratuit
 

* Champs obligatoires

  • Description du produit

  • Informations générales
  • A jour au : /
    Date d'édition : 1830
    Durée de validité : Illimité
     

    Les Annales Maritimes et Coloniales publiées de 1816 à 1847 sont des recueils sur les activités de la Marine et des colonies regroupant pour chaque année :

    • Les lois et ordonnances royales ;
    • Les règlements et décisions ministériels ;
    • Les rapports et mémoires d’exploration et de navigation ;
    • Les avis aux navigateurs ;
    • Les études, notices, synthèses scientifiques et techniques ;
    • Les mouvements des différents bateaux de la marine ;
    •  …

     

    Utilisation et citation :

    L'utilisation est libre (licence ouverte / Open Data) sous réserve de citer les sources de la manière suivante :

    "SHOM,1830. Annales Maritimes et Coloniales - Tome 2. http://dx.doi.org/10.17183/AMC_1830_T2"

     

    Sommaire

    • Des examens des sous-officiers d’artillerie qui aspirent à devenir officiers ; par M. Roche, professeur de mathématiques, de physique et de chimie, à l’Ecole d’artillerie de la marine, à Toulon. Page 5
    • Notions élémentaires sur la connaissance des bois, des fers et des charbons, données aux sous-officiers du corps royal d’artillerie de la marine attachés aux compagnies de Toulon ; par M. Roche, professeur de mathématiques, de physique et de chimie, à l’Ecole d’artillerie de la marine de ce port. Page 7
    • Rapport d’une commission nommée par ordre du Ministre de la marine, sur le système de ridage de M. Painchaut, à la suite d’essais faits sur un bâtiment de la marine royale. La commission, composée de MM. Les capitaines de vaisseau Deshauteur, Giguel des Touches, Martel ; Pretot, sous-inspecteur des constructions navales, s’est rendue à bord du Baïonnais. Page 43
    • Rapport fait à la Société académique de Nantes et de la Loire-Inférieure, sur un nouveau système de ridage, de l’invention de M. F. Painchaut fils. Par F. Hérisson, N.F. Viaud et C. C. Haentjens, rapport. Cités : le Laborieu, la Clorinde. Page 45
    • Rapport fait au bureau des longitudes par M. Louis de Freycinet, au nom d’une commission, sur un mémoire de M. Joachim Devoulx, ayant pour titre : L’Art de déterminer la longitude en mer avec une précision inconnue jusqu’à ce jour ; précédé de la manière de prévenir et reconnaître l’erreur du pointé. Page 51
    • Notes recueillies dans un voyage à l’île de Terre-Neuve, par M. Michelet, D. M. P., chirurgien entretenu de la marine royale. Page 66
    • Précis et résultats des opérations d’une commission établie au ministère, pour constater, par des expériences comparatives, l’effet des diverses qualités de sel employées à la salaison des morues sèches. Commission composée entre autre de MM. Le baron Thénard et Gay-Lussac, de l’Académie royale des sciences ; Berthier de l’académie également ; Perrée, Lecudennec, M. Brou capitaine de frégate. Page 77
    • […] Le capitaine Brou, partant en mars 1828 pour Saint-Pierre et Miquelon et Terre-Neuve, fit embarquer avec lui […] Page 80
    • Note sur la pêche à la morue en Angleterre. Page 85
    • Fragments d’un Mémoire sur un voyage à la côte occidentale d’Afrique (du Sénégal à Sierra-Leone). Page 98 Notice sur la rivière de Salum, Rade de gorée, le 1er février 1830, par le lieutenant de vaisseau commandant le brick de S.M. La Bordelaise. Page 127
    • Extrait d’un mémoire sur les propriétés chimiques et médicales de la racine de Kahinça, par M. le docteur François, et MM. Caventou et Pelletier, membres de l’académie royales de méddecine. Page
    • Avis aux navigateurs sur l’entrée des couraux d’Oléron et de la rivière de Seudre. Page 135
    • Rapport de M. Charles le Bell, commandant le Cutter de la douane l’Alerte, à M. Le Collecteur du port, à New-York. Page 137
    • Perfectionnements dans le travail des feutres ou autres matières de cette espèce pouvant servir à revêtir le fond des navires ou autres objets. Patente à TH. Robinson Williams. Page 143
    • Moyen proposé à l’amirauté anglaise pour régler les chronomètres ; par le capitaine Wauchope, de la marine royale. Page 143
    • Seconde partie du rapport sur la sangsue médicinale envoyée du Sénégal pour être naturalisée à la Guadeloupe ; par M. Dupuy, pharmacien du Roi. Page 145
    • Rapport de M. Calvé, chirurgien de la marine de première classe, chargé du service par intérim, sur les Sangsues du Sénégal. Celles qui furent envoyées, à Rochefort, en 1829, par la Lilloise,[…], tandis que celles qui furent envoyées à Brest, sur l’Aurore,[…]La même cause qui a fait périr les sangsues de la frégate Aurore, a aussi agi sur celle du Brick l’Espoir. Page 154
    • La Jeune-Jeanne, dont le capitaine[…] Page 155
    • […]M. Grimal, chirurgien de la frégate l’Aurore[…]Page 157
    • Extrait d’une lettre de M. Dutard sur les sangsues du Sénégal. Page 159
    • Observations sur les sangsues, relativement à la manière de les conserver pour les employer plusieurs fois dans les hôpitaux ; par M. Pallas, docteur en médecine de la faculté de Paris, médecin-adjoint de l’hôpital militaire de Pampelune. Page 160
    • Extrait du rapport de mer fait au commissaire de la marine à Nantes par le capitaine du brick le Comte de Bouillé, de Nantes. Page 167
    • Résumé complet de chronologie générale et spéciale, contenant les éléments de la chronologie sacrée et profane, l’exposition des calendrier anciens et modernes, des périodes civiles ou astronomiques, et des ères diverses ; terminé par un tableau chronologique des principales époques de l’histoire depuis l’origine du monde jusqu’à l’an 1800 ; et suivi de la biographie des chronologistes, d’une bibliographie et d’un vocabulaire par M. Champollion-Figeac ; Page 168
    • Navire abandonné, trouvé en mer le 20 juillet 1830. Il porte Francfort sur la partie de son couronnement qui n’est pas submergée. Page 170
    • Forces navales des différents états de l’Amérique du Sud. Page 171.
    • Huile pour les chronomètres ; par Payne. Page 171
    • Moyen de préserver les vaisseaux de la foudre. Page 172
    • Résumé historique des opérations des armées françaises de terre et de mer sur la côte d’Afrique, dans le but d’attaquer et de prendre Alger, en juin et juillet 1830 ; par M. Sarlat, lieutenant de vaisseau, commandant du bateau à vapeur le Sphinx. Page 173
    • Y sont cités : le vaisseau la Provence, le Sphinx, la frégate la Syrène, les bricks l’Alerte et l’Alacrity, le vaisseau le Breslaw, le vaisseau le Trident, les frégate l’Iphigénie et la Guerrière, les bateaux à vapeur le Nageur et le Rapide, la Badine, l’Actéon et la Baïonnaise, la frégate la Thémis, les vaisseaux le superbe, l’Algésiras, le Duquesne, le Sylène et l’Aventure, la corvette la Perle. Page 173
    • Lettre de l’auteur des Mémoires du sergent Robert Guillemard, publiées en 1826 et 1827, qui déclare que tout ce qu’il a raconté sur la mort du vice-amiral Villeneuve est une fiction, et Guillemard est un personnage imaginaire. Page 184
    • Principes fondamentaux de l’équilibre et du mouvement des corps flottants dans deux milieux résistants, par M. Moreau, ingénieur de première classe au corps royal du génie maritime. Page 188
    • Ventilation des vaisseaux ; par Aristide Vincent, architecte. Page 196
    • Discours prononcé à l’ouverture du cours de Botanique de l’Ecole de médecine de la marine royale, le 26 mai 1830, par J.P. Lesson, professeur. Page 200.
    • Cours d’histoire des Etats européens, depuis le bouleversement de l’Empire romain d’occident jusqu’en 1789 ; par F. Schoell, auteur de l’histoire des traités de paix, et de celles des Littératures grecque et romaine ; Page 215
    • Avis sur un écueil dans la rade de Saint-Paul, île de Bourbon. […] que la corvette de charge la Salamandre avait eu mission de mouiller en 1816. Page 220
    • Description de Sidi-el-Ferruch, et voyage de ce cap à Alger, par M. le Chevalier Préaux, commandant des compagnies expéditionnaires du régiment d’artillerie de la marine, à l’armée d’Afrique, etc.Y Sur la nécessité d’établir un système d’instruction dans l’artillerie navale, et de l’étendre à toutes les forces maritimes ; par sir Hovard Douglas, Londres 1830. Page 237
    • Navire abandonné, trouvé en mer. Extrait du rapport fait apr M. Tahier, capitaine du brick l’Esther, de Nantes, armateur M. Laperlière. Page 239
    • Histoire générale des voyages, ou nouvelle collection des relations des voyages par mer et par terre, mise en ordre et complétée jusqu’à nos jours, par C.A. Walkenaer, membre de l’institut. Page 241.
    • La relation du naufrage de la frégate La Méduse, en 1816. Page 243
    • Traits de courage et de dévouement envers des naufragés – récompenses accordées à ce sujet au nom du roi par la ministre. Année 1828. Page 245
    • Le navire le Petit Victor, attaqué par 2 bâtiments pirates grecs, le 19 février 1826, a dû son salut à l’intrépidité du capitaine Bonnefoy, commandant ce navire[…]. Page 245
    • L’équipage du navire le Bienheureux, de Brest, naufragé, au mois de janvier 1826, sur la barre de Teignmouth[…] Page 246
    • Le 22 octobre 1827, le navire l’Olympe, monté de 20 hommes d’équipage […] Page 247 Le 17 juin 1826, Olivier, alors embarqué sur le brick la Louise, […] Page 249
    • Le navire la Cécillia, de Bordeaux,[…] Page 250
    • Le sloop l’Eugène-Marie, naufragé le 18 février 1828 au large du cap Breton,[…] Page 251 Les Chaloupes le Don-de-Dieu et l’Auguste[…] Page 251
    • Tabouret, patron de l’allège le Saint-Louis,[…] Page 254
    • Le brick d’état la Comète […] Gaillard (Pierre-François), capitaine du navire le Chasseur et son fils Pierre-Marie[..] Page 255 Le navire le Grand-Thomas […] Page 257
    • Vœux exprimés en 1829 par les Conseils généraux des départements, sur les différentes parties du service public qui les mettent en rapport avec l’administration et le régime de la marine et des colonies. Page 257 Etablissement d’une société géographique en Angleterre. Page 261
    • Roches Karavia, et écueil du cap Yagniche-Takil, à l’entrée du détroit de Kertche. 1830. Page 265
    • Quelques mots sur le trésor d’Alger. Page 266.
    • Le capitaine E. Godreuil, commandant le navire Général-Foy, du port du Havre, […] aperçoit une vive lueur […]. Page 279
    • Sur les officiers étrangers admis à servir dans la marine française. Page 280
    • La Russie propose aux autres pays un traité sur le choléra-morbus. Page 281
    • Rapport sur les expériences comparatives faites au port de Lorient, sur le ciment de Pouilly et le ciment de Parker, conformément à la dépêche ministérielle du 27 octobre 1828. Lettre de M. Reibell à M. le Préfet maritime à Lorient, en lui adressant le Rapport précédent. Page 282
    • Rapport à M. le directeur des travaux maritimes sur la nouvelle fabrication du ciment à la chaufournerie du port de Brest. Page 320
    • Extrait du jugement rendu le 2 novembre 1830, par le conseil de guerre maritime par ordonnance du Roi, en date du 10 du même mois, pour juger la conduite de M. le lieutenant de vaisseau Depanis (Hyppolyte), relativement aux faits qui ont précédé, accompagné et suivi la parte de la gabare la Chevrette, qu’il commandait. Page 328.
    • Sur l’ordonnance du 1er novembre 1830, portant organisation de l’Ecole navale, en réponse à un article du Constitutionnel. Paris 15 novembre 1830. Page 329
    • Extrait du rapport médical de l’armée navale d’Afrique, mois de mai, juin, juillet et août 1830. A bord de la frégate la Didon […]. Les vaisseaux la Ville de Marseille et le Marengo, les frégates l’Indépendante, la Cybèle et la Thétis, la bombarde le Finistère, le vaisseau le Breslaw, le Duquesne. Page 333
    • Les vaisseaux le Marengo, la Ville de Marseille, la Couronne, les frégates la Cybèle et l’indépendante, la Guerrière, la frégate Dordogne, la corvette la Cornélie, la bombarde le Finistère, les corvettes de charge le Rhône, la Dore, le Lybio. Page 335
    • Les frégates la Thémis et la Vénus, le brick l’Endymion, le Marengo, la Melpomène, la Caravane, le Breslaw, la Surveillante. Page 336
    • Les vaisseaux le Duquesne, et l’Alger (note bas de page : nouveau nom de la Provence après le succès de l’expédition), la gabare la Vigogne, le brick le Cuirassier, les vaisseaux la Ville de Marseille et la Couronne, la Syrène, le Scipion, l’Algésiras, le Rhône. Page 337
    • L’Algésiras, le Scipion, la Jeanne d’Arc, la Médée, la Thétis, la Melpomène, la Circée, le Cygne, la Les vaisseaux la Couronne et l’Algésiras, l’Iphigénie, le Scipion, l’Herminie, le Nestor, la Badine, la Ville de Marseille, la Bellone, la Créole. Page 339
    • Le vaisseau le Duquesne, la frégate l’Herminie, le vaisseau l’Alger, le vaisseau le Nestor, les frégates l’Indépendante, la Melpomène et la Jeanne d’Arc. Page 340
    • L’Herminie, la Ville de Marseille, la Vénus, l’Indépendante, l’Alger, la Sirène. Page 341
    • L’Iphigénie, les bricks le Voltigeur, la Sirène, le Breslaw, la Guerrière, la corvette la Créole, les vaisseaux le Trident, l’Alger, les bricks l’Alerte, le Dragon et l’Euryale. Page 342
    • Aperçu historique sur les mœurs et coutumes des nations, contenant le Tableau comparé, chez les divers peuples anciens et modernes, des usages et des cérémonies concernant l’habitation, la nourriture, l’habillement, les mariages, les funérailles, les jeux, les fêtes, les guerres, les superstitions, les castes, etc… ; précédé d’une Table analytique, et terminé par un Bibliographie ; par G.B. Depping, Page 345
    • Procédé pour laver avec l’eau de la mer. Page 347
    • Description d’une machine à dresser et polir intérieurement les canons d’un fusil. Par M. de Lancry. Page 347
    • Mouvements de bâtiments du Roi, pendant les mois de juillet et août 1830
    • Le vaisseau le Marengo, commandé par M. Duplessis-Parscau, capitaine de vaisseau, arrive à Toulon le 23 juillet 1830, venant d’Alger. Page 349
    • Le vaisseau l’Algésiras, commandé par M. Ponée, capitaine de vaisseau, arrive à Toulon le 19 juillet 1830, venant de Sidi-Ferruch. Page 349
    • Le vaisseau le Duquesne, commandé par M. Bazoche, capitaine de vaisseau, arrive à Toulon le 2’ juillet 1830, venant d’Alger. Page 349
    • Le vaisseau le Scipion, commandé par M. Emeric, capitaine de vaisseau, arrive à Toulon le 31 juillet 1830, venant d’Alger. Page 349
    • La frégate l’Artémise, commandée par M. Cosmao-Dumanoir, capitaine de vaisseau, arrive à Toulon le 28juillet 1830, venant de Sidi-Ferruch. Page 349
    • La frégate la Thétis, commandée par M. Lemoine, capitaine de vaisseau, arrive à Toulon le 3 juillet 1830, venant de Sidi-Ferruch. Le 20 du même mois, la Thétis remet sous voile. Page 349
    • La frégate la Circée, commandée par Rigodit, capitaine de vaisseau, arrive à Toulon le 10 juillet 1830, venant d’Alger. Le 28 du même mois, la Circée remet sous voiles. Page 349
    • La frégate la Galatée, commandée par M. de Navailles, capitaine de frégate, appareille de Toulon le 3 juillet 1830. Page 349
    • La corvette la Victorieuse, commandée par M. Guerin des Essards, capitaine de frégate, appareille de Toulon le 1er juillet 1830. Elle est de retour à Toulon le 16 du même mois venant d’Alger. Page 349
    • La corvette-aviso la Perle, commandée par M. Villeneau, capitaine de vaisseau, arrive à Toulon le 13 juiller 1830, venant d’Alger. Le 20 du même mois, la Perle remet sous voiles. Page 349
    • La corvette-aviso la Cornélie, commandée par M. Savy du Moudiol, capitaine de frégate, arrive à Toulon le 10 juillet 1830, venant d’Alger. Page 350
    • La corvette-aviso la Diligente, commandée par M. Garibou, capitaine de frégate, arrive à Toulon le 27 juillet 1830, venant de Navarin. Page 350
    • La corvette de charge l’Adour, commandée par M. Lemaître, capitaine de frégate, arrive à Marseille le 31 juillet 1830, venant d’Alger. Page 350
    • La corvette de charge le Lybio, commandée par M.Costé, capitaine de frégate, appareille de Toulon le 10 juillet 1830. Page 350
    • Le brick l’Actéon, commandé par M. Hamelin, capitaine de frégate, appareille de Toulon le 6 juillet 1830. Page 350
    • Le brick l’Alcibiade, commandé par M. Garnier, capitaine de frégate, arrive à Toulon le 12 juillet 1830, venant d’Alger. Page 350
    • Le brick le Zèbre, commandé par M. Leferec, capitaine de frégate, arrive à Toulon le 20 juillet 1830, venant d’Alger. Page 350
    • Le brick la Surprise, commandé par M. Guès, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 5 juillet 1830, venant de Sidi-Ferruch.
    • Le 10 du même mois, la Surprise remet sous voile. Page 350
    • Le brick la Volage, commandé par M. de Gourdon, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 8 juillet 1830, venant de Navarin. La Volage remet sous voile le 16 du même mois. Page 350
    • Le brick la Cigogne, commandé par M. Barbier, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 16 juillet 1830, venant d’Alger. Page 350
    • Le brick le Lynx, commandé par M. Armand, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 31 juillet 1830, venant de Sidi-Ferruch. Page 350
    • La canonnière-brick la Champenoise, commandée par M. Rang, lieutenant de vaisseau, arrive à Rochefort le 6 juillet 1830, venant du Brésil. Page 351
    • La canonnière-brick la Lilloise, commandée par M. Lepredour, lieutenant de vaisseau, arrive à Rochefort le 18 juillet 1830, venant du Sénégal. Page 351
    • La bombarde le Cyclope, commandée par M. Texier, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon la 13 juillet 1830, venant d’Alger. Page 351
    • La bombarde le Finistère, commandée par M. Roland, lieutenant de vaisseau, appareille de Toulon le 7 juillet 1830. Le 26 du même mois, le Finistère arrive à Toulon, venant de Sidi-Ferruch. Page 351
    • La bombarde l’Achéron, commandée par M. Levêque, lieutenant de vaisseau, appareille de Toulon le 2 juillet 1830. Page 351
    • La bombarde la Dore, commandée par M.Long, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 13 juillet 1830, venant d’Alger. Page 351
    • La bombarde l’Hécla, commandée par M. Olivier, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 13 juillet 1830, venant d’Alger. Page 351
    • La bombarde le Volcan, commandée par M. Brait, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 13 juillet 1830, venant d’Alger. Page 351
    • Le bateau à vapeur le Sphinx, commandé par M. Sarlat, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 9 juillet 1830, venant d’Alger. Le 16 du même mois, le Sphinx remet sous voiles. Page 351
    • La gabare la Vigogne, commandée par M.de Sercey, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 10 juillet 1830, venant d’Alger. Page 351
    • La gabare le Robuste, commandée par M. Delassaux, lieutenant de vaisseau, appareille de Toulon le 4 juillet 1830. Page 351
    • La gabare la Lamproie, commandée par M. Dusault, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 25 juillet 1830, venant d’Alger. Page 351
    • La gabare le Lézard, commandée par M. Herpin de Frémont, lieutenant de vaisseau arrive à Toulon le 22 juillet 1830, venant d’Alger. Page 352
    • La gabare la Truite, commandée par M. Miégeville, lieutenant de vaisseau, appareille de Toulon le 8 juillet 1830. Page 352
    • La gabare la Garonne, commandée par M. Aubry de la Noé, lieutenant de vaisseau, appareille de Toulon le 14 juillet 1830. Page 352
    • La gabare le Chameau, commandée par M. Coudein, lieutenant de vaisseau, appareille de Toulon le 17 juillet 1830. Page 352
    • Le vaisseau le Nestor, commandé par M. Latreyte, capitaine de vaisseau, arrive à Toulon le 6 août 1830 venant d’Alger. Page 352.
    • Le vaisseau l’Algésiras, commandé par M. Ponée, capitaine de vaisseau, appareille de Toulon le 28 août 1830. Page 352
    • La frégate la Melromène, commandée par M. Lamarche, capitaine de vaisseau, arrive à Toulon le 23 août 1830, venant d’Alger. Page 352
    • La frégate l’Artémise, commandée par M. Cosmao-Dumanoir, capitaine de vaisseau, appareille de Toulon le 15 août 1830. Page 352
    • La frégate la Vénus, commandée par M. de Russel, capitaine de vaisseau, arrive à Toulon le 12 août 1830, venant d’Alger. Page 352
    • La frégate la Jeanne d’Arc, commandée par M. Lettré, capitaine de vaisseau, arrive à Toulon le 20 août 1830, venant d’Alger et en dernier lieu de Naples. Page 352
    • La frégate la Nymplie, commandée par M. Fleuriau, capitain de vaisseau, arrive à Brest le 1er août 1830, venant des Antilles. Page 352
    • La frégate la Thémis, commandée par M. Legoarant de Tromelin, capitaine de vaisseau, arrive à Marseille le 2 août 1830, venant d’Alger. Page 352
    • La frégate la Médée, commandée par M. Duplantys, capitaine de vaisseau, arrive à Toulon le 26 août 1830, venant d’Alger. Page 352
    • La frégate l’Aurore, commandée par M. Arnous-Dessaulsays, capitaine de vaisseau, arrive à Brest le 23 août 1830, venant du Sénégal et en dernier lieu du Brésil. Page 352
    • La frégate la Bellone, commandée par M. Gallois, capitaine de vaisseau, arrive à Toulon le 21 août 1830, venant de Tunis. Page 352
    • La frégate l’Aréthuse, commandée par M. de Moges, capitaine de vaisseau, arrive à Toulon le 10 août 1830, venant d’Alger. Page 352
    • La frégate la Thémis, commandée par M. Legoarant de Tromelin, capitaine de vaisseau, appareille de Toulon le 17 août 1830. Page 353
    • La frégate la Magicienne, commandée par M. Bégué, capitane de vaisseau, arrive à Toulon le 2 août 1830, venant d’Alger. Page 353
    • La frégate la Cybèle, commandée par M. de Robillard, capitaine de frégate, arrive à Toulon le 6 août 1830, venant d’Alger. Page 353
    • La corvette la Diane, commandée par M. Duhaut-Cilly, capitaine de frégate, arrive à Brest le 1er août 1830, venant des Antilles. Page 353
    • La corvette la Baïadère, commandée par M. Hugot-Derville, capitaine de frégate, appareille de Brest le 30 août 1830. Page 353.
    • La corvette l’Héroïne, commandée par M. Picard, capitaine de frégate, appareille de Brest le 10 août 1830. Page 353
    • La corvette la Cérès, commandée par M. Fauré, capitaine de frégate, arrive à Brest le 1er août 1830, venant de la Havane. Page 353
    • La corvette l’Echo, commandée par M. Graël, capitaine de frégate, arrive à Toulon le 14 août 1830, venant d’Alger. Page 353
    • La corvette-aviso la Perle, commandée par M. Villeneau, capitaine de vaisseau, arrive à Toulon le 24 août 1830, venant d’Alger. Page 353
    • La corvette-aviso l’Orithyie, commandée par M. Lumeau, capitaine de frégate, arrive à Toulon le 21 août 1830, venant d’Alger. Page 353
    • La corvette-aviso la Cornélie, commandée par M. Savy du Mondiol, capitaine de frégate, appareille de Toulon le 6 août 1830. La Cornélie arrive de Toulon le 23 du même mois, venant d’Alger. Page
    • La corvette-aviso la Diligente, commandée par M. Garibou, capitaine de frégate, appareille de Toulon le 6 août 1830. Page 353
    • La corvette de charge l’Adour, commandée par M. Lemaître, capitaine de frégate, appareille de Toulon le 22 août 1830. Page 353
    • La corvette de charge la Dordogne, commandée par M. Mathieu, capitaine de frégate, arrive à Toulon le 8 août 1830, venant de Sidi-Ferruch. Page 353
    • La corvette de charge la Caravane, commandée par M. Denis, capitaine de frégate, arrive à Marseille le 2 août 1830, venant d’Alger. Page 354
    • Le brick le d’Assas, commandé par M. Pujol, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 20 août 1830, venant de Navarin. Page 354
    • Le brick le Ducouëdic, commandé par M. Gay de Taradel, capitaine de frégate, arrive à Toulon le 5 août 1830, venant de Tanger. Page 354
    • Le brick le Griffon, commandé par M. Dupetit-Thouars, capitaine de frégate, arrive à Toulon le 1er août 1830, venant de Tunis. Le 6 du même mois,le Griffon remet les voiles. Page 354
    • Le brick le Hussard, commandé par M. Thoulon, capitaine de frégate, arrive à Toulon le 23 août 1830, venant d’Alger. Page 354
    • Le brick l’Adonis, commandé par M. Huguet, capitaine de frégate, arrive à Toulon le 27 août 1830, venant d’Alger. Page 354
    • Le brick l’Actéon, commandé par M. Hamelin, capitaine de frégate, arrive à Toulon le 26 août 1830, venant de Tripoli. Page 354
    • Le brick le Cygne, commandé par M. Louger, capitaine de frégate, arrive à Toulon le 23 août 1830, venant d’Alger. Page 354
    • Le brick la Flèche, commandé par M. Lapierre, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 10 août 1830, venant de Navarin. Le 21 du même mois, la Flèche remet sous voiles. Page 254
    • Le brick la Badine, commandé par M. Guindet, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 16 août 1830, venant d’Alger. Page 354
    • La canonnière–brick la Bressane, commandée par M.Lespert, lieutenant de vaisseau, appareille de Brest le 28 août 1830. Page 354
    • La bombarde l’Achéron, commandé pat M. Lévêque, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 23 venant d’Alger. Page 354
    • La bombarde le Cyclope, commandée par M. Texier, lieutenant de vaisseau, appareille de Toulon le 8 août 1830. Page 354
    • La goélette la Daphnée, commandée par M. Robert-Dubreuil, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 10 août 1830, venant d’Alger. Le 22 du même mois, la Daphnée remet sous voiles. Page 354
    • Le bateau à vapeur le Coureur, commandé par M. Lugeol, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 27 août 1830, venant d’Alger. Page 355
    • La gabare le Lézard, commandée par M. Herpin de Frémont, lieutenant de vaisseau, appareille de Toulon le 6 août 1830. Page 355
    • La gabare le Baïonnais, commandée par Lefebvre d’Abancourt, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 10 août 1830, venant d’Alger. Page 355
    • La gabare la Garonne, commandée par M. Aubry de la Noé, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 22 août 1830, venant d’Alger. Page 355
    • Extrait du procès-verbal de la séance ordinaire du conseil d’administration de la société d’encouragement, sur les Taffetas gommés et les instruments en gomme élastique de M. Verdier, chirurgien-herniaire de la marine royale. Page 355