Bienvenue

 
 
 

Annales Maritimes et Coloniales 1833 - Tome1

Annales Maritimes et Coloniales 1833 - Tome1
 
 
 

18e année - 2e serie - Tome I

 
 
 
 
 
   Gratuit
 

* Champs obligatoires

  • Description du produit

  • Informations générales
  • A jour au : /
    Date d'édition : 1833
    Durée de validité : Illimité
     

    Les Annales Maritimes et Coloniales publiées de 1816 à 1847 sont des recueils sur les activités de la Marine et des colonies regroupant pour chaque année :

    • Les lois et ordonnances royales ;
    • Les règlements et décisions ministériels ;
    • Les rapports et mémoires d’exploration et de navigation ;
    • Les avis aux navigateurs ;
    • Les études, notices, synthèses scientifiques et techniques ;
    • Les mouvements des différents bateaux de la marine ;
    •  …

     

    Utilisation et citation :

    L'utilisation est libre (licence ouverte / Open Data) sous réserve de citer les sources de la manière suivante :

    "SHOM,1833. Annales Maritimes et Coloniales - Tome 1. http://dx.doi.org/10.17183/AMC_1833_T1"

     

    Sommaire

    • La marine de l’Angleterre. Page 5
    • Marine française. Liste des bâtiments à flots ou en construction à la fin de l’année 1833. Page 57
    • Marine des Etats-Unis. Page 57
    • Considérations navales en réponse à la brochure de M. de Pradt intitulée "Appel à l’attention de la France sur la marine militaire" par J. Grivel, contre-amiral, grand officier de la Légion d’honneur, etc. Page 70
    • Table pour trouver la distance d’un objet au moyen de deux relèvements et de l’espace parcouru, calculée par le lieutenant Raper. Page 136
    • Extrait d’un rapport adressé à M. le ministre de la marine, par M. le contre-amiral baron Hugon, commandant la station du Levant. Iphigénie, rade de Nauplie. Naufrage de la Truite le 13 décembre 1932 et perte du brick l’Actéon avec 10 hommes. Page 157
    • Procès des noirs de Saint-Benoît, île Bourbon. Plaidoiries. Page 160 Assemblée générale de la Société de Géographie, du 14 décembre 1832. Page 179
    • Premier temple chrétien à Alger. Page 183 Mémoire sur un système de cloisons à vannes, par le lieutenant de vaisseau J. de Blosseville suivi de quelques idées sur l’arrimage des bâtiments de guerre. Sont cités le Sceptre (incendié à Toulon en 1830), le Conquérant (incendie), la corvette l’Uranie (voie d’eau). Page 193
    • Rapport fait à l’Académie des sciences, par M. Louis de Freycinet, sur un ouvrage de M. le capitaine de vaisseau Letourneur. " Mode de commandement, ou essai sur la théorie générale de la manœuvre des vaisseaux et autres bâtiments de guerre ". Page 202
    • Extrait de " l’Eclaireur de la Méditerranée ", du jeudi 20 décembre 1832. Page 209
    • Forces navales de Mohamed-Ali, pacha d’Egypte (Communiqué par le docteur Clot-Bey). Page 211
    • Rapport fait au Bureau des longitudes, dans sa séance du 13 février 1833, sur les méthodes proposées
    • par M. le capitaine de corvette L. Richard pour l’observation et le calcul des longitudes géographiques ; par M. Louis de Freycinet, au nom d’une commission. Page 213 Rapport sur les collections d’histoire naturelle recueillies par M. Eydoux, chirurgien major de l’expédition de la corvette la Favorite, commandée par M. le capitaine de frégate Laplace. Page 231
    • Quelques réflexions en faveur de l’établissement des invalides de la marine, par M. E. Jamet, lieutenant d’ordre des douanes. Page 243
    • Discours prononcé par M. Bernard, procureur général à la Guadeloupe, à l’audience de rentrée de la cour royale, le 5 novembre 1832, sur le courage du devoir. Page 247
    • Discours prononcé à l’audience de rentrée de la cour royale de la Guyane française, le 5 novembre 1832, par M. Vidal de Lingendes, procureur général, sur l’indifférence en matière judiciaire. Page 253
    • De la navigation à la vapeur dans la Méditerranée. Corollaire du mémoire de M. Baude, conseiller d’état, par M. D. Miège, consul de France à Malte. Page 263
    • Mémoire du directeur des fonds de la marine sur l’établissement maritime de Colbert, la population du littoral et l’institution des invalides de la marine. Page 294
    • " Le chirurgien de papier ", ou des soins à donner aux marins des navires du commerce sur les quels il n’est pas embarqué de chirurgien ; par M. Keraudren. Page 318
    • Notions sur l’île Sainte-Catherine au Brésil, recueillies en 1831 par M. Barral, capitaine de corvette, à bord de la corvette l’Emulation. Est cité le brick le Faucon. Page 333
    • Exploration de la Guyane française par MM. Leprieur et Adam de Bauve. Page 345
    • Voyage de découverte à la recherche du capitaine Ross. Page 347
    • Application des principes de la balistique au pointage et au tir de l’artillerie navale, par M. Roche, professeur à l’école d’artillerie de Toulon. Page 350
    • Lettre de M. Petot, ingénieur des travaux maritimes à Brest, contenant des observations sur une lettre de M. Baude, relative au fourneau construit par M. Lefroy. Page 365
    • Un fait curieux a eu lieu à La Hougue le samedi 7 mars 1833. Par un temps calme, la mer s’est retirée à une si grande distance, que dans la rade de ce port elle a laissé à sec l’endroit où plusieurs des vaisseaux du célèbre Tourville furent brûlés ou coulés par l’escadre anglaise de l’amiral Russell. Les carcasses des bâtiments étaient encore bien conservées. Page 369
    • Renseignements fournis par M. Brunel, relativement à une expérience comparative du doublage en bronze et en cuivre faite sur le paquebot le Frolic. Page 370
    • L’Astrolabe, gabare de 380 tonneaux, commandée par M. Hérail, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 2 juillet, venant du Levant ; part de Toulon le 11 juillet pour Alger, avec 150 militaires ; part d’Alger le 21 du même mois, pour aller prendre à Bonne des troupes qu’elle ramène à Alger ; à Alger le 4 octobre, venant de croiser dans le golfe de Store ; de retour à Marseille le 25 octobre ; part de Toulon le 27 décembre pour le Levant, va toucher à Bonne. Page 373
    • La Railleuse, brick de 16 canons, commandé par M. Mallet, lieutenant de vaisseau, arrive d’Oran à Alger le 30 juin ; le 5 août ce bâtiment était au cap Bon ; à Toulon à la fin d’août ; part de ce port le 1er septembre ; devant Alger le 8 du même mois. Page 373
    • L’Alacrity, brick de 20 canons, commandé par M. Fournier (Armand), lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 2 juin, venant de Navarin. Page 373
    • La Dauphinoise, goélette de 6 canons, commandée par M. Brait, capitaine de corvette, part de Navarin pour Toulon le 15 juillet. Page 373
    • Le Pélican, bateau à vapeur de 160 chevaux, commandé par M. Alliez, lieutenant de vaisseau, arrive à Marseille le 24 juillet, venant d’Alger ; à Toulon le 25, venant de Marseille, où il avait débarqué des passagers. Page 373
    • Le Rapide, bateau à vapeur, commandé par M. Louvrier, capitaine de corvette, part d’Alger le 27 août pour aller porter des fonds et des passagers à Oran ; fait son retour d’Oran à Alger le 2 septembre ; part de ce dernier port le 14 septembre pour Bonne ; à Alger le 5 octobre. Page 373
    • La Béarnaise, goélette de 6 canons, commandée par M. Fréart, lieutenant de vaisseau, arrive à Alger le 22 juillet, venant de Bonne ; part d’Alger le 17 septembre ; à Toulon le 27 septembre. Page 374
    • La Zélée, gabare de 380 tonneaux, commandée par M. Potier de la Houssaye, capitaine de corvette, part d’Alger le 28 août ; à Toulon le 2 septembre. Page 374
    • Le Loiret, gabare de 262 tonneaux, commandée par M. Bérard, lieutenant de vaisseau, part de Toulon le 6 mai pour se rendre sur les côtes d’Alger, où cet officier va continuer la reconnaissance hydrographique qu’il avait commencée l’année dernière ; part d’Alger le 19 octobre pour Toulon, où il arrive le 30 du même mois ; part de Toulon le 7 janvier pour Oran. Page 374
    • La Créole, corvette de guerre, commandée par M. Dubreuil, capitaine de corvette, part de Toulon le 8 juillet pour se rendre à Brest ; arrive en ce port le 15 août ; à Cherbourg le 7 septembre ; parti le 1er novembre de ce port pour Spithead ; arrive à Spithead le 2 du même mois ; à Cherbourg le 17 novembre ; aux Dunes le 9 décembre ; appareille des Dunes pour aller croiser entre Hook de Hollande et le Galaper. Page 374
    • L’Adonis, brick de 20 canons, commandé par M. de Sercey, capitaine de corvette, part d’Alger le 20 juillet pour aller prendre à Bonne des troupes qu’il ramène à Alger ; rentré à Alger le 26 août ; part de ce port le 18 septembre pour Toulon ; y arrive le 28 septembre, après avoir débarqué des troupes à Marseille ; part de Toulon le 28 décembre pour Oran, d’où il se rend à Alger ; de retour à Toulon le 2 janvier 1833. Page 374 Le Palynure, brick de 20 canons, commandé par M. Suin, capitaine de corvette, arrive au commencement de juin sur la rade de Nauplie, après avoir parcouru les côtes de Syrie et d’Egypte. Page 374
    • Le Ducouëdic, brick de 20 canons, commandé par M. Burgues de Missiessy, capitaine de corvette, part de Toulon le 20 mai pour Oran, où il va stationner. Page 374
    • Le Suffren, vaisseau de 3ème rang, commandé par M. Kerdrain, capitaine de vaisseau, part de Toulon le 18 juin pour Bonne, avec huit compagnies du 55ème et quatre-vingts hommes du train des équipages militaires ; de retour à Toulon le 12 juillet ; part de ce port le 17 juillet pour se rendre à Brest ; arrive à Brest le 15 août ; part de ce port le 4 septembre pour se rendre à Cherbourg ; arrive en ce port le 8 septembre ; part de Cherbourg le 28 octobre pour Spithead ; part des Dunes le 27 décembre pour Cherbourg ; arrive en ce port le 29 décembre ; part de Cherbourg le 7 janvier pour Brest. Page 374
    • La Didon, frégate de 1er rang, commandée par M. Rigodit, capitaine de vaisseau, part de Toulon le 17 juin pour Bonne, avec six compagnies du 55ème, des vivres et des objets de matériel ; de retour à Toulon le 4 août, elle avait quitté Alger le 12 juillet ; part de Toulon le 21 août pour Bonne, avec 534 militaires ; à Bonne le 1er septembre ; part de Bonne le 4 septembre ; à Toulon le 4 dudit. Page 375
    • La Calypso, frégate de 2ème rang, commandée par M. Casy, capitaine de vaisseau, part de Toulon le 30 juin, pour se rendre à Brest ; devant le Tage le 26 juillet ; à Brest le 5 août ; part de ce port le 12 du même mois pour se rendre à Cherbourg ; arrive en ce port le 16 dudit ; part de Cherbourg le 28 octobre pour Spithead ; le 18 novembre au bas de la Tamise ; le 20 novembre à Scherness ; le 24 à Chatam ; à Cherbourg le 4 janvier. Page 375
    • La Bellone, frégate de 3ème rang, commandée par M. Mathieu, capitaine de frégate, part de Toulon le 25 juin pour se rendre à Lisbonne : le 10 juillet arrive à Lisbonne. Page 375
    • La Diligente, corvette-aviso, de 18 canons, commandée par M. Halley, capitaine de corvette, part de Toulon le 4 juin pour Navarin ; de retour à Toulon le 4 août ; part de Toulon le 18 août pour Oran, ayant à bord 100 hommes de troupes ; à Toulon le 10 septembre ; part le 28 septembre pour Bonne ; de retour à Toulon le 27 octobre ; part de ce port le 16 novembre pour le Levant ; à Toulon le 4 janvier. Page 375
    • La Perle, corvette-aviso, de 18 canons, commandée par M. Guézennec, capitaine de corvette, part d’Alger le 28 juin ; à Toulon le 5 juillet ; part de ce port le 29 août pour Alger, avec 115 militaires, 600 000 francs et la correspondance ; de retour à Toulon le 25 septembre ; part le 18 octobre pour Oran ; de retour à Toulon le le 31 octobre ; part de ce port le 28 novembre pour Navarin ; à Toulon le 30 décembre, venant de Morée. Page 375
    • Le Grenadier, brick de 20 canons, commandé par M. Guès, capitaine de corvette, part de Toulon le 19 juin pour se rendre en Morée, avec la correspondance, et des rechanges pour la division du Levant ; de retour à Toulon le 18 août, il était parti de Navarin le 30 juillet ; part de Toulon le 18 octobre pour les côtes de Syrie. Page 375
    • Le Cygne, brick de 20 canons, commandé par M. Dubourdieu, capitaine de corvette, part de Toulon le 2 août pour se rendre à Cherbourg ; arrive en ce port le 2 septembre ; part de Cherbourg le 14 octobre pour se rendre à Toulon, en communiquant avec Porto et Lisbonne ; à Toulon le 11 novembre. Page 376
    • Le Dragon, brick de 18 canons, commandé par M. Deloffre, capitaine de frégate, part de Toulon le 17 juin pour Oran, avec des troupes ; à Marseille le 10 juillet, il y a débarqué des passagers ; à Toulon le 12 juillet ; part de ce port le 14 août avec des militaires destinés pour Navarin. Page 376
    • Le Rusé, brick de 16 canons, commandé par M. Barbier, capitaine de corvette, arrive à Toulon le 14 juillet, venant de Navarin ; part de Toulon le 11 août pour Bonne, avec 100 hommes du génie ; à Marseille le 1er septembre ; à Toulon le 4 du même mois ; part de ce port le 17 du même mois pour Oran, avec des troupes ; de retour à Toulon le 9 octobre ; part de ce port le 11 novembre pour Oran ; à Marseille le 8 décembre ; à Toulon le 9 du même mois ; part de ce port le 9 janvier pour Alger, avec des passagers. Page 376
    • Le Zèbre, brick de 16 canons, commandé par M. Texier , capitaine de corvette, part d’Alger le 3 juillet pour aller relever la Béarnaise, à Bonne ; stationne devant Bonne. Page 376
    • La Comète, brick de 16 canons, commandé par M. d’Assigny, capitaine de corvette, part de Toulon le 6 juin pour Alger ; de retour à Toulon le 30 juin ; part de ce port le 19 juillet pour Tripoli, où elle va chercher 140 000f qui restent dus pour contributions de Guerre. Page 376
    • La Flèche, brick de 16 canons, commandé par M. Chieusse, capitaine de frégate, part de Toulon le 17 juillet pour Bonne ; à Marseille le 2 août, venant de Bonne, et à Toulon le 4 du même mois ; part de ce port le 14 août pour Alger ; à Alger le 24 du même mois ; part d’Alger le 26 pour Bonne ; rentre à Alger le 19 octobre. Page 376
    • Le Marsouin, brick de 12 canons, commandé par M. Touboulic, lieutenant de vaisseau, part de Toulon le 12 juillet, portant à Oran une batterie ; part d’Oran le 29 juillet ; à Marseille le 7 août, avec 55 passagers ; à Toulon le 10 du même mois ; part de Toulon pour Alger le 29 septembre ; à Alger le 7 octobre ; à Bougie le 22 octobre ; à Alger le 23 novembre ; de retour à Toulon le 30 décembre. Page 376
    • Le Sphinx, bateau à vapeur de 160 chevaux, commandé par M. Sarlat, lieutenant de vaisseau, part de Toulon le 6 juin pour Marseille ; de retour à Toulon le 15 juin ; part de ce port le 10 juillet pour Alexandrie, d’où il doit ramener l’allège le Luxor ; à Alexandrie le 12 août. Page 376
    • Le Nageur, bateau à vapeur de 160 chevaux, commandé par M. Janvier, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 15 juin, venant de Port-Vendres. Page 377 Le Souffleur, bateau à vapeur de 160 chevaux, commandé par M. Lugeol, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 15 juin, venant de Bonne ; part de Toulon le 26 juin pour la Ciotat ; de retour à Toulon le 26 juin ; part de ce port le 8 octobre pour aller chercher à Marseille des Turcs à transporter dans le Levant ; à Toulon le octobre ; part de ce port le 29 octobre pour porter 300,000 francs à Ajaccio et à Bastia ; part de Saint-Florent le 11 novembre ; à Toulon le 12 novembre. Page 377
    • La Daphné, goélette de 6 canons, commandée par M. Ferrand, lieutenant de vaisseau, part de Port-Vendres le 15 août , à Toulon le 18 août ; part de ce port le 31 août pour Alger, où elle va remplacer la Béarnaise. Page 377
    • L’Iris, goélette de 6 canons, commandée par M. Lefrotter, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 8 août, venant de la croisière sur les côtes de Provence ; part de Toulon le 13 août pour aller remplacer la Daphné à Port-Vendres; à Barcelone le 15 septembre, venant de Roses et Palamos ; à Port-Vendres le 23 décembre. Page 377
    • La Meuse, corvette de charge de 800 tonneaux, commandée par M. Ricaudy, capitaine de frégate, arrive à Toulon le 9 juin, venant d’Oran, d’où elle était partie le 1er juin ; part le 5 juillet pour le Levant ; part de Navarin le 17 novembre ; à Toulon le 3 décembre ; à Marseille le 8 du même mois. Page 377
    • L’Oise, corvette de charge de 800 tonneaux (armée commercialement), commandée par M. Vienne, lieutenant de vaisseau, mouille à Alger le 1er juin ; à Marseille le 1er juillet, avec 51 passagers ; à Toulon le 3 juillet ; part de Toulon le 5 août pour Alger, avec 450 hommes de troupes ; à Marseille le 1er septembre ; à Toulon le 4 septembre ; part de ce port le 6 octobre pour Alger ; arrive en ce port le 17 du même mois, où elle a débarqué des troupes ; à Toulon le 11 novembre ; part de ce port le 4 janvier pour Alger. Page 377
    • La Truite, gabare de 380 tonneaux, commandée par M. Tassain, lieutenant de vaisseau, part de Toulon le 17 juin pour Oran ; à Marseille le 18 juillet, venant d’Oran ; à Toulon le 21 juillet ; part de ce port le 27 du même mois pour Oran, avec des militaires ; à Toulon le 25 août. Page 377
    • L’Emulation, gabare de 380 tonneaux, commandée par M. Chaucheprat, lieutenant de vaisseau, part de Toulon pour Alger le 24 juin, ayant à bord le général Dalton, l’intendant civil, des militaires, des colis et la correspondance ; part d’Alger le 3 juillet ; à Toulon le 8 du même mois avec des passagers ; part le 16 juillet de Toulon pour Navarin ; part de Navarin le 17 septembre pour Toulon, où elle arrive le 23 du même mois ; part de ce port le 25 novembre pour Alger ; à Toulon le 19 décembre, venant d’Alger ; part de Toulon le 11 janvier pour Alger avec des passagers. Page 378
    • La Lionne, gabare de 380 tonneaux, commandée par M. Rolland de Chabert, lieutenant de vaisseau, part de Navarin le 3 juin ; à Toulon le 8 juillet ; part de ce port le 18 septembre, pour se rendre à Alger ; à Alger le 25 septembre ; part de ce port le 26 pour Bonne avec des troupes ; rentre à Alger le 19 octobre ; de retour à Toulon le 19 décembre ; part de ce port le 11 janvier pour se rendre à Alger. Page 378
    • Le Finistère, gabare de 300 tonneaux, commandée par M. Lecoat de Saint-Haouen, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon dans la nuit du 26 au 27 juin, venant d’Alger, d’où elle était partie le 16 du même mois ; part pour Alger le 7 juillet, avec des passagers ; part d’Alger le 19 juillet pour aller prendre à Bonne des troupes qu’elle ramène à Alger ; arrive à Marseille le 18 août, avec 166 militaires ; à Toulon le 23 août ; part de ce port le 27 septembre, pour se rendre à Alger ; arrive en ce port le 6 octobre ; à Toulon le 25 novembre ; part de ce port le 11 décembre pour Alger ; à Marseille le 11 janvier. Page 378
    • Le Boberach, chebeck, commandé par M. Fournier (Louis-Jean), lieutenant de vaisseau, part de Toulon le 5 juin pour la Corse ; à Toulon le 20 juin ; part de ce port le 13 août pour aller remplacer le Chamois, à Cette ; à Toulon le 8 octobre, venant de Cette ; part de Toulon le 14 du même mois pour Bonne ; part de Bonne le 1er novembre ; à Toulon le 12 du même mois. Page 378
    • L’Africaine, balancelle, commandée par M. Lautier, chef de timonerie, arrive à Toulon le 10 août, venant de la Ciotat, où elle était en station ; part pour la Corse à la fin d’août ; à Toulon le 1er septembre ; part de ce port le 5 septembre pour Bonne, avec la correspondance ; part de Bonne le 17 septembre ; à Toulon le 30 du même mois ; part de ce port le novembre pour la Corse ; part de la Corse le 11 du même mois ; à Toulon le 12 novembre. Page 378
    • L’Etincelle, balancelle, commandée par M. Martel, chef de timonerie, part de Toulon le 8 juin pour porter des dépêches à Saint-Florent (Corse) ; le 9 août rentre à Toulon, venant des îles d’Hyères, où elle était en station. Page 379
    • Le Chamois, aviso, commandé par M. Pujol (Paul-Henri-Louis), lieutenant de vaisseau, rentre à Toulon le 25 août, venant de Cette, où il a été remplacé par le Boberach ; part de Toulon le 18 septembre pour Cette. Page 379
    • Le Marengo, vaisseau de 4ème rang, commandé par M. Maillard Liscourt, capitaine de vaisseau, part de Toulon le 25 juin pour Oran, avec 700 militaires ; à Marseille le 14 août, avec 673 passagers ; à Toulon le 17 août ; part de ce port le 23 août avec 500 militaires ; à Toulon le septembre ; part de ce port le 23 dudit pour Alger, avec des troupes à bord ; le 2 octobre à Alger ; part pour Bonne le 17 novembre ; part de ce port le 29 novembre, avec 219 passagers ; à Toulon le 11 décembre. Page 379
    • L’Eglé, corvette-aviso de 18 canons, commandée par M. Briet, capitaine de corvette, part de Toulon pour Alger le 21 juillet, avec 100 militaires ; part de ce port le 31 juillet ; à Toulon le 5 août ; va à Marseille, le 6 août, débarquer ses passagers, et de retour à Toulon le 9 août; part de ce port le 23 août pour la Corse ; de retour à Toulon le 3 septembre ; part de ce port le 6 septembre pour le Levant et la côte de Syrie ; à Alexandrie le 27 septembre ; à Tripoli le 10 octobre, et à Larnaca le 17 du même mois. Page 379
    • La Melpomène, frégate de 1er rang, commandée par M. de Rabaudy, capitaine de vaisseau, arrive à Brest le 4 août, venant de la station du Tage, qu’elle avait quitté le 21 juillet ; part le 1er novembre de Brest pour Spithead ; aux Dunes le 21 décembre. Page 379
    • L’Héroine, corvette de guerre de 32 canons, commandée par M. Roy, capitaine de frégate, entre dans le Tage le 10 juin, venant de Madère en dix jours ; à Brest le 29 décembre, venant de stationner dans le Tage. Page 379
    • La Flore, frégate de 3ème rang, commandée par M. Leblanc (Louis-François-Jean), capitaine de vaisseau, arrive à Brest le 17 août, venant des Antilles, où cette frégate avait été en station ; part de Brest le 30 décembre pour croiser aux Dunes. Page 379
    • La Bayadère, corvette de guerre de 32 canons, commandée par M. Hugot-Derville, capitaine de frégate, arrive à Brest le 9 août, venant de la Martinique. Page 379
    • L’Isis, corvette-aviso de 18 canons, commandée par M. Delalun, capitaine de corvette, arrive à Brest le 16 août, venant des Antilles. Page 379
    • Le Lancier, brick de 18 canons, commandé par M. Leprédour, capitaine de corvette, part de la Martinique le 30 juin, et arrive à Brest le 6 août. Page 380
    • La Gazelle, brick de 16 canons, commandé par M. de Cambray, lieutenant de vaisseau, arrive à Brest le 26 juin, venant de la Martinique, d’où elle était partie le 30 mai. Page 380
    • L’Hirondelle, goélette de 6 canons, commandée par M. Vrignaud (Sylvain-François), lieutenant de vaisseau, arrive à Rochefort le 21 juin, venant des Antilles. Page 380
    • La Saône, corvette de charge de 800 tonneaux, commandée par M. Turpin, capitaine de frégate, part de Brest le 27 juin pour l’île de Bourbon. Page 380
    • L’Endymion, brick de 18 canons, commandé par M. Jourdan, capitaine de corvette, part de Brest le 13 juillet pour se rendre à Cherbourg ; arrive en ce port le 17 du même mois ; part de Brest le 28 décembre pour les Dunes. Page 380
    • La Pintade, gabare armée commercialement, commandée par M. Rault, capitaine au long cours, est employée à la reconnaissance hydrographique des côtes de France, sous la direction de M. Beautemps-Beaupré. Page 380
    • La Désirée, gabare armée commercialement, commandée par M. Cabaret, capitaine au long cours, arrive à Brest le 8 juillet, venant de la Guadeloupe ; part de Brest le 18 septembre pour Cayenne et la Martinique. Page 380
    • La Durance, gabare de 467 tonneaux, commandée par M. Le François de Grainville, capitaine de corvette, arrive à Brest le 7 juin, venant de la Guadeloupe ; part de Brest le 11 juillet ; porte des condamnés à Belle-Ile ; part de Rochefort le 20 juillet ; à Marseille le 1er septembre, venant d’Alger ; à Toulon le 4 septembre ; part le 25 octobre de Toulon pour Ancône ; arrive le 10 novembre en ce port. Page 380 La Loire, gabare armée commercialement, commandée par M. Serain, capitaine au long cours, arrive à Brest le 20 juin, venant des Antilles, avec des militaires ; part de Brest le 9 juillet ; à Rochefort le 14 du même mois ; part de Brest le 27 octobre, portant des troupes aux Antilles. Page 380
    • La Nièvre, corvette de charge, armée commercialement, commandée par M. Delmotte, lieutenant de vaisseau, arrive à Brest le 11 juillet, venant des Antilles, d’où elle était partie le 12 juin ; part le 4 décembre de Brest pour Bourbon. Page 380
    • Le d’Assas, brick de 20 canons, commandé par M. Pujol, capitaine de frégate, arrive à Brest le 5 août, venant de Gorée, d’où il était parti le 18 juin ; part de Brest le 12 août ; à Rochefort le 14 du même mois ; le 15 novembre part de Rochefort pour Lorient ; part de Lorient le 15 décembre pour Brest ; arrive le 12 décembre à Brest. Page 381
    • La Résolue, frégate de 3ème rang, commandée par M. Lemaître, capitaine de frégate ; part de Brest le 20 juin pour se rendre à l’embouchure de la Loire ; le 21 juin mouille à l’extrémité E. de Belle-Ile ; à Cherbourg le 4 juillet ; part le 28 octobre pour Spithead ; aux Dunes le 2 novembre. Page 381
    • Le Cuirassier, brick de 18 canons, commandé par M. Olivier, capitaine de corvette ; part de Brest le 11 juillet pour se rendre à Belle-Ile ; à Belle-Ile le 18 juillet ; relâche à Brest le 14 septembre ; part de ce port le 23 septembre pour Saint-Nazaire ; de retour à Brest le 1er novembre ; part le 12 du même mois pour croiser dans la Loire. Page 381
    • Le Méléagre, brick de 20 canons, commandé par M. Peyronnel, capitaine de corvette ; part de Lorient le 5 juillet pour Cherbourg ; à Cherbourg le 8 juillet ; part de ce port le 14 juillet pour Dunkerque ; arrive en ce port le 16 juillet ; part de Dunkerque le 3 août pour Cherbourg ; arrive en ce port le 7 août ; part de Cherbourg le 16 septembre pour l’île de Cuba. Page 381
    • Le Castor, bateau à vapeur de 120 chevaux, commandé par M. Lelieur de Ville-sur-Arce, lieutenant de vaisseau ; arrive à Lorient le 11 juillet, venant de Rochefort ; à Brest le 20 juillet, venant de Lorient ; envoyé en croisière, vers le 28 juillet, sur la côte comprise entre Brest et la baie de Saint-Brieuc ; rentre à Brest le 1er octobre. Page 381
    • La Malouine, canonnière-brick de 8 canons, commandée par M. Maussion de Candé, lieutenant de vaisseau ; part de Toulon le 11 juin pour Bastia, où elle se rend aux ordres du général commandant la division militaire ; de retour à Toulon le 3 novembre, venant de Bastia. Page 381
    • La Médée, frégate de 3ème rang ; commandée par M. Troude, capitaine de frégate ; part le 28 octobre pour Spithead ; à Cherbourg le 29 décembre ; part de Cherbourg le 3 janvier ; à Brest le 5 du même mois. Page 381
    • L’Ariane, corvette de 32 canons, commandée par M. Leray, capitaine de frégate ; part le 25 septembre de Cherbourg pour Spithead ; rentre à Cherbourg le 2 octobre ; part le 28 octobre pour Spithead ; aux Dunes le 2 décembre. Page 381 L’Eclipse, brick de 16 canons, commandé par M. Delassaux, capitaine de corvette ; part le 24 septembre d’Ancône pour Navarin ; à Toulon le 23 octobre, venant de Navarin, d’où elle était partie le 10 octobre, et de Tripoli le 19 octobre ; part le 16 novembre pour Alger ; part d’Alger le 23 novembre ; de retour à Toulon le 29 du même mois ; part de ce port le 2 décembre pour Marseille et y débarque des troupes ; de retour à Toulon le 8 décembre ; part le 17 décembre pour le Levant. Page
    • La Caravane, corvette de charge de 800 tonneaux, commandée par M. Dumas, capitaine de frégate ; à Ancône le 15 septembre. Page 382
    • Le Rhône, corvette de charge, commandée par M. Ransonnet, capitaine de frégate ; à Ancône le 15 septembre. Page 382
    • La Galatée, frégate du 3ème rang, commandée par M. Harmand, capitaine de frégate ; part le 27 octobre ayant des troupes et des fonds destinés pour Alger ; à Marseille le 11 novembre ; à Toulon le 19 novembre. Page 382
    • La Bayonnaise, corvette-aviso de 18 canons, commandée par M. Ménétrier, capitaine de corvette ; part de Cherbourg le 30 octobre pour Spithead ; à Cherbourg le 15 novembre ; met sous voiles le 17 novembre pour les Dunes ; arrive aux Dunes le 19 novembre ; de retour à Cherbourg le 7 décembre ; part le 28 décembre de Brest pour les Dunes. Page 382
    • La Cérès, corvette-aviso de 18 canons, commandée par M. Cosmao-Dumanoir, capitaine de corvette ; arrive à Brest le 12 octobre, venant de la Havane, qu’elle avait quittée le 7 septembre. Page 382
    • Le Nisus, brick de 20 canons, commandé par M. Henry de Villeneuve, capitaine de vaisseau ; arrive à Brest le 30 octobre, venant de Rio-Janeiro, qu’il avait quitté le 30 août. Page 382
    • Le Génie, brick de 16 canons, commandé par M. Cunéo d’Ornano, capitaine de corvette ; part de Navarin le 4 octobre ; à Marseille le 22 du même mois ; à Toulon le 27 octobre. Page 382
    • La Thisbé, corvette de guerre de 32 canons, commandée par M. Bonafous Murat, capitaine de frégate ; part de Rochefort le 22 septembre pour le Brésil. Page 382
    • L’Hermione, frégate de 3ème rang, commandée par M. Brou, capitaine de vaisseau ; arrive à Brest le 11 novembre, venant du Sénégal, d’où elle était partie le 17 octobre. Page 382
    • La Badine, brick de 10 canons, commandé par M. Marc, capitaine de corvette ; arrive à Brest le 16 octobre, venant de Terre-Neuve ; le 10 novembre appareille de Brest pour Cherbourg ; part de ce port le 3 janvier 1833 pour les Dunes. Page 382
    • La Garonne, gabare de 300 tonneaux, commandée par M. Thomas de Saint-Laurent, lieutenant de vaisseau ; arrive à Brest, venant de Terre-Neuve, d’où elle était partie le 17 septembre ; part de Brest pour Toulon le 15 novembre ; à Toulon le 14 décembre. Page 383 La Sirène, frégate de 2ème rang, commandée par M. Martel, capitaine de vaisseau ; part de Brest le 27 octobre pour Cherbourg ; à Cherbourg le 30 octobre ; part de Cherbourg le 9 novembre pour les Dunes ; le 4 décembre en rade de Douvres. Page 383
    • Renseignements hydrographiques du consul de France à Tampico (Mexique). Sont citées : la Faune, la Flore, la Cérès. Page 383
    • Tableau général du commerce de la France avec ses colonies et les puissances étrangères pendant l’année 1831. Page 384
    • Documents qui ont servi à préparer, pendant les sessions de 1831 et 1832, la loi relative aux droits civils et politiques en faveur des hommes de couleur dans les colonies, et la loi sur le régime législatif dans les colonies. Page 389
    • Epidémie du choléra-morbus qui a eu lieu à Rochefort, dans la ville et à l’hôpital de la marine, depuis le 2 août jusqu’au 10 novembre 1832, par M. Repey, professeur de matière médicale. Page 393
    • Etat comparatif des bâtiments de la marine royale des Pays-Bas. Page 430
    • Etat de la marine royale des deux-Siciles. (Février 1833). Pages 436- 437
    • Comparaison abrégée des budgets de la marine anglaise pour les années 1830 et 1831. Page 438 et 439
    • Rapports et pièces diverses, concernant le nouveau linguet de chaîne présenté au gouvernement par M. Béchameil, capitaine de corvette, et adopté, par M. le comte de Rigny, ministre de la marine et des colonies, pour tous les rangs de bâtiments. Page 440
    • Lettre du Ministre de la marine à M. Béchameil, portant ordre de se rendre à Guérigny pour y surveiller la fabrication de l’appareil qu’il a inventé pour faciliter la manœuvre des câbles chaînes. Page 448
    • Lettre du ministre au préfet maritime à Rochefort, portant avis de l’expérience du stoppeur de M. de Béchameil. Page 449
    • Lettre du Ministre de la marine à M. Béchameil sur l’essai qui a été fait, à bord du Superbe, du stoppeur qu’il a inventé. Page 456
    • Lettre du Ministre de la marine à M. Béchameil sur les mesures qu’il doit prendre à bord des bâtiments en construction à Rochefort, pour déterminer les longueurs des chemins de fer sur lesquels porteront les câbles chaînes, d’après le nouvel appareil qu’il a inventé pour en faciliter la manoeuvre. Page 463
    • Rapport de la Commission de Brest sur le linguet chaîne de M. Bechameil. Le Duquesne est cité. Page 476
    • Panorama d’Alger, par M. Ch. Langlois. Page 483
    • Dons de la Reine à l’Eglise d’Alger, de magnifiques ornements, arrivés à bord de la gabarre l’Oise – Tolérance religieuse. Page 487
    • Note de l’Inspecteur général du service de santé de la marine, M. Kéraudren, pour guider les officiers de santé, en ce qui concerne, dans le titre 1er de l’ordonnance royale du 26 janvier 1832, qui détermine, en exécution du titre 2 de la loi du 18 avril 1831, sur les pensions de l’armée de mer, les formes suivant lesquelles seront justifiées l’incurabilité, les causes, la nature et les suites des blessures ou infirmités. Page 488
    • Méthode de calcul, pour obtenir la marche des chronomètres, par M.P. Daussy (extrait de la Connaissance des Temps de 1835). Page 502
    • Inserts des relevés de commerce et de population concernant la Martinique, la Guadeloupe, la Guyane française et Bourbon. Page 514
    • Rectification de l’article relatif aux débris des vaisseaux qui ont péri dans le combat de la Hougue, en 1692, par M. Costaglioa, administrateur de la Marine. Page 563