Annales Maritimes et Coloniales 1834 - Tome2

Description du produit

  • Edition à jour au : /
  • Date d'édition : 1834
  • Durée de validité : Illimite

Details

Les Annales Maritimes et Coloniales publiées de 1816 à 1847 sont des recueils sur les activités de la Marine et des colonies regroupant pour chaque année :

  • Les lois et ordonnances royales ;
  • Les règlements et décisions ministériels ;
  • Les rapports et mémoires d’exploration et de navigation ;
  • Les avis aux navigateurs ;
  • Les études, notices, synthèses scientifiques et techniques ;
  • Les mouvements des différents bateaux de la marine ;
  •  …

 

Utilisation et citation :

L'utilisation est libre (licence ouverte / Open Data) sous réserve de citer les sources de la manière suivante :

"SHOM,1834. Annales Maritimes et Coloniales - Tome 2. http://dx.doi.org/10.17183/AMC_1834_T2"

 

Sommaire

  • Instruction sur la manière de faire des observations météorologiques, par P. C. Morin, ingénieur des ponts et chaussées, ancien élève de l’école polytechnique, membre des sociétés de géographie et de statistique universelle de Paris, correspondant des sociétés royales des sciences de Palerme, de Rouen, de la société industrielle de Mulhausen, etc. Page 7
  • Instruction relative à la fabrication en grand du sulfate de quinine, suivie des moyens de connaître la pureté de ce sel, ainsi que sa falsification. Page 21
  • Propriétés du sulfate de quinine pur, sophistications qu’on lui fait subir quelquefois dans le commerce, et moyens de les constater. Page 26
  • Quantités de sulfate de quinine retirées ordinairement des quinquinas mis en fabrication. Page 28
  • Des épreuves balistiques qu’il convient de faire pour le perfectionnement théorique et pratique de la science du pointage et du tir de l’artillerie sur terre et sur mer. Page 28
  • Nouveau four pour la cuisson du pain.-Rapport de M. Bonnard, directeur des constructions navales, sur un nouveau système de four proposé par M. Sochet. Page 38
  • Sur l’économie qui doit résulter de l’emploi des fours continus à rotation. Page 41.
  • Description d’un four continu, susceptible d’être chauffé au moyen d’un combustible quelconque ; par M. Pironneau. Page 44
  • Projet de statuts pour la société d’agriculture de l’île Bourbon. Page 47
  • Suite des souvenirs d’un voyageur en Corse, à Livourne, à Pise, à Florence, à Naples, à Palerme, etc., par M Henri Lauvergne, professeur de médecine navale au port de Toulon, médecin de la frégate l’Artémise, pendant la campagne de S. A. R. le prince de Joinville, en 1831. Page 51
  • Premier résultat de l’emploi comparatif du cuivre rouge et du bronze pour le doublage des bâtiments de la marine du commerce. Page 201
  • Invitation aux navires baleiniers d’être attentifs aux traces de l’expédition du brick la Lilloise, commandé par M.Jules de Blosseville, dans les mers de Groenland. Page 202
  • Mémoire sur l’opération du halage de la frégate la Calypso, sur une des cales de construction du chantier Chantereyne ; par M. Daviel, ingénieur de la marine à Cherbourg. Page 205
  • Lettre de M. Bouet, capitaine au long cours, à M. Bajot, rédacteur des Annales maritimes, contenant la relation d’un voyage dans l’Inde sur le navire du commerce le Diligent, pendant les années 1829, 1830 et 1831. – Remarques importantes pour la navigation.- Les cartes de d’Après ne sont plus au courant des connaissances actuelles. Page 234
  • Observations de M. Daussy, ingénieur-hydrographe en chef de la marine, sur la lettre de M. Bouet. Page 247
  • Lettre de M. Moulin, capitaine d’artillerie à Cherbourg, qui répond, en ce qui concerne l’artillerie, au mémoire de M. Sochet, Sur les améliorations à introduire à bord des bâtiments de l’Etat. Page 249
  • Rapport verbal fait à l’Académie des sciences de l’Institut de France sur deux cartes posthumes de l’Amérique méridionale, par Brué, le 21 juillet 1834 (par M. Louis de Freycinet). Page 252
  • Dictionnaire des commandements faits avec le sifflet à bord des bâtiments de guerre, 2ème édition, faisant suite au Mode de commandement, par M. Thomas Letourneur, capitaine de vaisseau. Page 254
  • Dictionnaire abrégé de marine par P.P.J. De Bonnefoux, capitaine de frégate, auteur des séances nautiques. Page 256
  • Ordonnance relative aux conditions à remplir par les gens de couleur libres, dans les îles danoises aux Indes occidentales, pour obtenir le droit de bourgeoisie. Page 264
  • Mémoire sur une nouvelle installation de pompes à bord des bâtiments de guerre, par Edouard De Champeaux, lieutenant de vaisseau. Page 264
  • Mâts en bois du Canada.- Questions adressées par le ministre de la marine aux préfets maritimes de Brest, Rochefort, Lorient et Cherbourg, sur la durée de ces mâts et les moyens de les conserver. Rapports de MM. Les directeurs des constructions navales. Page 270
  • Instruction sur l’emploi du clinomètre, instrument qui donne l’angle que fait la quille d’un bâtiment avec l’horizon, et qui sert, à l’aide de tables, à trouver la différence de tirant d’eau des bâtiments. Page 304
  • Cyanose partielle, observée dans la dysenterie aiguë, à Fort- Royal (Martinique), par M. Rochard, chirurgien de troisième classe, entretenu par la marine. Page 306
  • Examen et vérification des positions déterminées astronomiquement en Afrique par Mungo- Park, mémoire lu à l’académie des sciences dans sa séance du 19 août 1833 ; par M. d’Avezac, membre de la société de géographie de Paris, secrétaire général de la commission centrale, etc. Page 310
  • Extrait d’un rapport adressé à M. le contre-amiral Latreyte, commandant la division navale française en station dans les mers du Brésil, par M. le capitaine de frégate Lefèvre, commandant la corvette la Victorieuse. Page 311

 

  • Bâtiment trouvé en mer le 8 juin 1834, dans un état complet d’abandon, par le capitaine du navire l’Hortense, de Marseille. Il s’agit du brick Ida, de Liverpool, démâté. Page 313
  • Examen de Son Altesse royale le Prince De Joinville, pour le grade d’élève de la marine de première classe. Page 314
  • Etats de commerce, de cultures et de population relatifs aux colonies françaises. Page 317
  • Audience de rentrée de la cour royale de la Guadeloupe, le 3 novembre 1833. Page 356
  • Essais sur l’organisation progressive de la marine et des colonies, par le baron Charles Dupin, conseiller d’état et membre de l’amirauté. Page 361
  • M. Victor Trudin, commissaire de l’inscription maritime à Saint-Valéry-sur-Somme, a succombé, le 24 juillet 1834 à une pleurésie qui l’a enlevé en quelques jours à sa famille et à ses nombreux amis. Page 366
  • Avis aux armateurs et aux capitaines des bâtiments de commerce sur la nécessité d’indiquer sur l’arrière des embarcations le nom du navire et du port auxquels elles appartiennent. Page 369
  • Seconde lettre de M. Bouet, capitaine au long cours.- Suite des documents nautiques et commerciaux recueillis pendant un voyage dans l’Inde en 1829, 1830 et 1831, sur le navire de commerce le Diligent. Page 369
  • Régime du commerce anglais avec la Chine. Page 395
  • Substitution de la presse hydraulique au mouton dans le chargement des fusées de guerre, expérience faite à Vincennes par ordre du ministre de la marine. Page 398
  • Rapport adressé à son excellence le Ministre du commerce, par M. De Ségur Dupeyron, secrétaire du conseil supérieur de santé, chargé de procéder à une enquête sur les divers régimes sanitaires de la méditerranée, et sur les modifications qui pourraient être apportées aux tableaux qui fixent la durée des quarantaines en France. Page 403
  • Des épreuves du pendule balistique pour mesurer les vitesses initiales des boulets, la force de la poudre et la résistance de l’air. Page 494
  • Description sommaire des phares et fanaux allumés sur les côtes de France, au 1er juillet 1834, publiée par ordre de M. Legrand, conseiller d’état, directeur général des ponts et chaussées et des mines. Page 508
  • Rapport fait à l’assemblée des professeurs administrateurs par M. le professeur de zoologie (animaux articulés), dans la séance du 12 août 1834, sur les collections rapportées par M. Fontaine, chirurgien de la marine royale, et offertes par lui au Muséum d’histoire naturelle. Page 526
  • Rapport fait à l’assemblée des professeurs administrateurs, par M. le professeur de zoologie (mollusques et zoophytes), dans la séance du 12 août 1834, sur les collections rapportées par M. Fontaine, chirurgien de la marine royale, et offertes par lui au Muséum d’histoire naturelle. Page530
  • Notice sur la vie et les travaux de Samuel Guisan, ingénieur-agraire à Cayenne. Page 531
  • Bâtiment de l’Etat envoyé à la recherche de la Lilloise.-Extrait d’un rapport adressé à M. le ministre de la marine et des colonies, par M. le lieutenant de vaisseau Dutaillis, commandant la cannonière­brick la Bordelaise. Page 542
  • Extrait d’une lettre du consul de France à Stockholm au ministre des affaires étrangères, contenant des détails sur la découverte d’une caisse qui aurait appartenu au brick la Lilloise. Page 554
  • Mémoire sur les moyens d’atténuer l’effet des erreurs provenant du loch et de la boussole dans les relèvements faits pour déterminer la position d’un des points du globe, par M. Lehuen, professeur de l’école d’hydrographie, à Rochefort. (Inséré par ordre du ministre de la marine.). Page 561
  • Au rédacteur des annales maritimes, sur le halage de la frégate la Calypso. Page 599
  • Suite des traits de courage et de dévouement envers les naufragés. –Récompenses accordées à ce sujet au nom du Roi par le ministre de la marine et des colonies.-Années 1829, 1830 et 1831. Page 601
  • Voyage pittoresque et médical de Toulon au Brésil, sur la corvette la Victorieuse, par M.F. Thévenot, chirurgien de la marine à Rochefort, docteur en médecine, membre correspondant de l’académie royale de médecine de Paris. Page 653
  • Discours d’ouverture pour le cours de thérapeutique et d’histoire naturelle médicale, année 1834 ; par
  • H. Lauvergne, professeur à l’école navale du port de Toulon. Page 689
  • Le Duquesne, vaisseau de 3ème rang, commandé par M. Casy, capitaine de vaisseau, est parti de Nauplie le 29 décembre 1833, et arrivé à Toulon le 24 janvier 1834 ; il ramène 277 marins provenant du vaisseau le Superbe. Page 704
  • Le Nestor, vaisseau de 4ème rang, commandé par M. Luneau, capitaine de vaisseau, appareille de Toulon pour Tunis le 4 mai ; rentré à Toulon le 20 du même mois. Page 704
  • L’Iphigénie, frégate de 1er rang, commandée par M. de Châteauville, capitaine de vaisseau, et à bord de laquelle flotte le pavillon de M. le contre-amiral baron Hugon, est partie de Nauplie le 29 décembre 1833, et arrivé à Toulon le 26 janvier 1834 ; elle ramène 169 marins provenant du vaisseau le Superbe. Page 704
  • L’Artémise, frégate de 2ème rang, commandée par M. Laine, capitaine de vaisseau, est partie de Toulon le 16 janvier ; elle a relâché à Bonne le 24 ;le lendemain a remis sous voiles pour Tunis; elle a quitté ce port le 2 février, et a mouillé en rade de Toulon le 9 du même mois ; rentre à Toulon le 2 septembre, le 19 appareille pour Alger avec le gouverneur général de cette colonie. Page 704
  • La Syrène, frégate de 2ème rang, commandée par M. le comte d’Oysonville, capitaine de vaisseau, part de Lorient le 17 août ; devant Lisbonne le 22 ; à Funchal (île de Madère) le 29, remet sous voiles le 30 août. Page 705
  • La Galatée, frégate de 3ème rang, commandée par M. Harmand, capitaine de frégate, est partie de Nauplie le 29 décembre, et arrivée à Toulon le 28 janvier ; elle ramène 150 marins provenant du Superbe. Page 705
  • La Victoire, frégate de 3ème rang, commandée par M. Deloffre, capitaine de frégate, est arrivée d’Oran à Toulon le 18 janvier, après avoir déposé à Marseille 191 passagers ; appareille de Toulon pour Oran le 3 mars avec des passagers ; à Alger le 26, venant d’Oran ; 31 mars remet sous voiles pou Oran ; part de Carthagène le 22 avril ; arrive à Toulon dans la nuit du 27 au 28 du même mois ; 20 mai fait voiles pour Tanger ; 7 juillet rentre à Toulon, venant en dernier lieu d’Oran ; le 8 août appareille pour Barcelone. Page 705
  • La Bellone, frégate de 3ème rang, commandée par M. Graëb, capitaine de frégate, appareille de Toulon le 22 mars pour Ajaccio ; partie de ce port le 28, elle rentre à Toulon le 31 ; remet sous voiles pour le Levant le 7 mai ; le 17 arrive à Malte ; le 19 appareille ; le 27 mouille à Nauplie ; le 29 quitte ce port ; le 16 juillet rentre à Toulon. Page 705
  • L’Astrée, frégate de 3ème rang, commandée par M. Fauré, capitaine de frégate, arrive à Toulon le 20 février venant d’Oran, où elle a conduit des militaires ; 17 mars remet sous voiles ; 21 avril arrive en rade de l’île d’Aix ; 23 avril appareille ; le 26 mouille en rade de Brest ; le 2 août fait voiles pour la Martinique. Page 705
  • La flore, frégate de 3ème rang, commandée par M. Quernel, capitaine de frégate, part du Sénégal le 11 mai et arrive à Brest le 3 juin. Page 705
  • La Sapho, corvette de guerre de 32 canons, commandée par M. Danycan, capitaine de frégate, part du port de Solidor le 2 mai ; le 5 arrive à Brest ; le 27 juillet appareille ; le 31 arrive au port du Passage. Page 705
  • L’Ariane, corvette de guerre de 32 canons, commandée par M. Leray, capitaine de frégate, est partie de Bougie le 28 janvier et arrivée à Toulon le 7 février. Ce bâtiment, sous les ordres de M. Ricaudy, capitaine de frégate, a fait voiles de Toulon pour le Brésil le 27 mars ; le 15 mai arrive à Rio de Janeiro. Page 705
  • L’Héroïne, corvette de guerre de 32 canons, commandée par M. Baudin, capitaine de vaisseau, arrive à Brest le 23 février, venant de Lisbonne. Ce bâtiment, sous les ordres de M. de Courville, capitaine de frégate, remet sous voiles le 31 mars pour la Martinique. Page 706 La Thisbé, corvette de guerre de 32 canons, commandée par M. Bonafous Murat, capitaine de vaisseau, part de Lima le 14 mars, le 30 avril relâche à Rio de Janeiro ; le 18 juillet arrive en rade de l’île d’Aix. Page 706
  • La Circé, corvette de guerre de 28 canons, commandée par M. Ferrin, capitaine de frégate, est partie de Toulon le 23 janvier ; elle a relâché à Bonne en se rendant à la station extérieure d’Afrique. Page
  • La Victorieuse, corvette de guerre de 28 canons, commandée par M. Lefebre, capitaine de frégate, part de Rio de Janeiro le 14 janvier pour Valparaiso ; le 3 mars arrive en ce port. Page 706
  • L’Hébé, corvette de guerre de 28 canons, commandée par M. le Grandais, capitaine de frégate, part de la Havane le 14 juillet et arrive à Brest le 18 août. Page 706
  • La Créole, corvette de guerre de 24 canons, commandée par M. Lemarié, capitaine de frégate, arrive à Brest le 15 janvier, venant de Lisbonne ; le 9 février remet sous voiles pour retourner dans le Tage ; le 10 août part de Lisbonne ; à Brest le 23 août. Page 706
  • La Diligente, corvette aviso de 18 canons, commandée par M. Lapierre, capitaine de corvette, est arrivée à Toulon le 14 janvier venant de Napoli ; le 13 mars appareille pour se rendre à Marseille ; à Toulon le 30 du même mois ; le 16 juillet part pour Nauplie ; le 8 août quitte ce port ; le 27 arrive à Toulon. Page 706
  • La perle, corvette aviso de 18 canons, commandée par M. Ollivier (Elezar), capitaine de corvette, est arrivée à Toulon le 11 janvier, après avoir déposé à Marseille 99 passagers venant d’Alger. Ce bâtiment a remis sous voiles le 21 du même mois pour se rendre à Bougie ; à Toulon dans la nuit du 23 au 24 mars ; le 2 juin appareille pour Alger ; le 21 relâche à Marseille ; le 23 arrive à Toulon ; le 27 juillet part pour Alger avec des militaires ; le 28 septembre mouille en rade de Marseille avec des passagers ; mouille en rade de Toulon le 30 septembre. Page 706
  • L’Eglé, corvette aviso de 18 canons, commandée par M. Briet, capitaine de corvette, est arrivée à Toulon le 19 février, venant de Napoli. Ce bâtiment, sous les ordres de M. Béchameil, capitaine de corvette, part de Toulon pour Barcelone. Page 706
  • Le Griffon, brick de 20 canons, commandé par M. du Petit-Thouars, capitaine de vaisseau, arrive à Brest le 16 mai venant de la mer du sud, et en dernier lieu du Brésil. Page 707
  • Le Palynure, Brick de 20 canons, commandé par M. Suin, capitaine de corvette, est parti de Nauplie le 7 janvier, et arrive à Toulon le 4 février. Ce bâtiment, sous les ordres de M. Vermot, capitaine de corvette, appareille de Toulon le 2 juillet pour le Levant. Page 707
  • Le Méléagre, brick de 20 canons, commandé par M. Peyronnel, capitaine de corvette, appareille de l’île de Ré le 2 janvier ; le 6 forcé par le mauvais temps de relâcher au Port-Louis ; 30 janvier arrive à Brest. Commandé par M. Mollier, capitaine de corvette, part de Brest le 10 mars ; le 19 arrive à Cherbourg ; le même jour remet sous voiles ; le 23 arrive à Harwich ; le 12 mai arrive à Marseille venant d’Alger avec des militaires ; le 14 mai mouille en rade de Toulon ; le 20 appareille pour Bonne. Page 707
  • Le Ducoüédic, brick de 20 canons, commandé par M. Tavenet, capitaine de corvette, appareille de Toulon pour Tripoli le 21 mars. Page 707
  • L’Actéon, brick de 20 canons, commandé par M. Nonay, capitaine de corvette, est parti de Toulon pour le Brésil le 1er février ; le 25 mars arrive à Rio de Janeiro ; le 11 avril remet sous voiles pour Valparaiso. Page 707
  • Le Nisus, brick de 20 canons, commandé par M. Marc, capitaine de corvette, arrive à Brest le 8 mai, venant en dernier lieu de La Havane ; le 10 juillet remet sous voiles pour Lisbonne ; le 18 arrive en ce port. Page 707
  • Le Cygne, brick de 20 canons, commandé par M. Dubourdieu, capitaine de corvette, part d’Oran le 12 août et mouille en rade de Toulon le 21 du même mois. Page 707
  • Le Voltigeur, brick de 20 canons, commandé par M. Delassaux, capitaine de corvette, part de Tripoli le 9 avril, et arrive à Toulon le 20 du même mois. Ce bâtiment, sous les ordres de M. Lesaulnier de Vauhello, capitaine de corvette, part de Toulon le 1er juin avec des militaires ; le 5 arrive à Alger ; le 13 jette l’ancre à Marseille, avec des passagers ; à Toulon le 15 ; le 23 remet sous voiles, avec des militaires destinés pour Alger ; le 2 juillet quitte ce port ; le 7 mouille à Marseille, avec des passagers ; le 8 juillet de retour à Toulon ; appareille de Toulon dans la nuit du 20 au 21 août pour Roses ; à Toulon le 25 ; part dans la nuit du 3 au 4 septembre pour Alexandrie. Page 707
  • Le d’Assas, brick de 20 canons, commandé par M. Barthélémy, capitaine de corvette, arrive à Brest le 23 janvier, venant du Sénégal ; le 31 mars appareille pour Terre-Neuve ; le 2 mai arrive à Saint-Pierre et Miquelon. Page 708
  • Le Hussard, brick de 20 canons, commandé par M. Bernard, capitaine de corvette, est parti d’Alger le 24 décembre avec 73 passagers, et arrive à Toulon le 4 janvier. Il a remis sous voiles pour Alger le 9 février ; appareille de Bonne le 25 mai ; de Lisbonne le 12 juin ; arrive en rade de l’île d’Aix le 27 juin ; remet sous voiles le 28 juillet pour se rendre sur les côtes d’Espagne ; le 8 août arrive à la Corogne ; le 9 septembre arrive à Santona. Page 708
  • L’Oreste, brick de 20 canons, commandé par M. le comte de Gourdon, capitaine de corvette, appareille de Brest le 28 juillet ; le 1er août arrive à Santander. Page 708
  • L’Endymion, brick de 18 canons, commandé par M. Lavaud, capitaine de corvette, appareille le 12 mars de Brest pour la Martinique. Page 708
  • Le Cuirassier, brick de 18 canons, commandé par M. de Bruix, capitaine de corvette , appareille de Brest le 11 avril pour New York ; le 7 juillet remet sous voiles ; le 31 juillet de retour à Brest. Page L’Inconstant, brick de 16 canons, commandé par M. Danguil-Lecourt, capitaine de corvette, appareille de Brest le 13 mars ; à Cherbourg le 21 ; remet sous voiles le 22 ; à Brest le 26 ; part le 1er mai pour Rochefort, avec 100 matelots ; le 9 mai rentre à Brest ; le 29 appareille pour la Martinique ; de retour à Brest dans la nuit du 8 au 9 août. Page 708
  • Le Rusé, brick de 16 canons, commandé par M. Barbier, capitaine de corvette, part de Bougie le 3 août ; arrive à Toulon dans la nuit du 10 au 11 du même mois. Ce bâtiment, sous les ordres de M. Brindejonc-Tréglodé, capitaine de corvette, remet sous voiles pour Alger le 19 septembre. Page 708
  • Le Lynx, brick de 12 canons, commandé par M. Luezot, lieutenant de vaisseau, part de Locmariaquer le 11 août ; le 15 relâche au Verdon ; le 30 arrive à Rochefort. Page 708
  • Le Borda, brick aviso de 10 canons, commandé par M. Luezot, lieutenant de vaisseau, appareille de l’île d’Aix le 4 septembre ; le 10 relâche au Passage ; le 12 remet sous voiles. Page 709
  • Le Dunois, brick aviso de 10 canons, commandé par M. Levêque, lieutenant de vaisseau, appareille de Rochefort pour le Sénégal le 27 mars ; le 29, forcé par le mauvais temps de revenir en rade de l’île d’Aix ; 3 avril remet sous voiles ; 29 avril relâche à Sainte-Croix de Ténériffe ; le 12 septembre arrive en rade de l’île d’Aix, venant du Sénégal. Page 709
  • La Flèche, brick de 10 canons, commandée par M. Odet-Pellion, lieutenant de vaisseau,est arrivé à Toulon le 12 janvier, venant de Napoli ; le 28 février part pour Marseille ; rentre à Toulon le 13 mars ; le 14 appareille pour Alger ; le 23 mouille en rade de Toulon ; le 15 avril remet sous voiles pour le Levant ; le 20 août part d’Alexandrie ; le 10 septembre mouille en rade de Toulon. Page 709
  • L’Alcyone, brick de 10 canons, commandé par M. Febvrier-Despointes, lieutenant de vaisseau, mouille à Marseille le 26 juillet, avec des militaires venant de Bonne ; le 27 arrive à Toulon. Ce bâtiment, sous les ordres de M. de Champeaux-Laboulay, lieutenant de vaisseau, appareille pour Alger le 13 août, avec des militaires. Page 709
  • La Badine, brick de 10 canons, commandée par M. Decayeu, lieutenant de vaisseau, appareille de Brest le 19 juin. Page 709
  • La Capricieuse, brick de 10 canons, commandée par M. Jullou, lieutenant de vaisseau, appareille de Brest pour Lisbonne le 29 janvier ; le 13 mai de retour à Brest. Ce bâtiment, sous les ordres de M. Collet, lieutenant de vaisseau, appareille le 26 mai pour la Martinique. Page 709
  • La Comète, brick de 10 canons, commandée par M. Allègre, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 21 mars ; le 23 part pour Marseille, avec ses passagers ; le même jour arrive en ce port ; le 24 mars rentre à Toulon ; 10 avril remet sous voiles pour Alger. Page 709
  • Le Lutin, brick de 10 canons, commandé par M. de Marqué, lieutenant de vaisseau, appareille de Brest le 28 juillet ; le 2 août arrive à Saint- Sébastien. Page 709 Le Sylphe, brick de 10 canons, commandé par M. Ducampe de Rosamel, lieutenant de vaisseau, part de Toulon pour Alexandrie le 22 février ; quitte ce port le 22 mars ; arrive à Toulon dans la nuit du 19 au 20 avril ; le 8 août appareille pour se rendre sur la côte orientale d’Espagne. Page 709
  • L’Eclipse, brick de 10 canons, capitaine Raillard, lieutenant de vaisseau, est arrivé à Toulon le 6 janvier, venant d’Alexandrie. Ce bâtiment est parti pour Alger le 5 février, avec des passagers ; à Marseille le 28 ; arrive à Toulon le 3 mars. Ce bâtiment, sous les ordres de M. Fréart, lieutenant de vaisseau, appareille le 23 mars de Toulon, pour Napoli ; part de ce port le 22 avril, et rentre à Toulon dans la nuit du 10 au 11 mai ; 12 juin appareille pour Alger ; le 19 quitte ce port ; à Toulon le 26 juin ; le 8 août part pour se rendre sur la côte orientale d’Espagne ; le 20 septembre part de Barcelone ; le 24 arrive à Toulon ; part de Toulon pour Alexandrie le 30 septembre. Page 710
  • La Bordelaise, cannonière-brick de 8 canons, commandée par M. Dutaillis, lieutenant de vaisseau, appareille de Bilbao le 25 mars ; arrive à Cherbourg le 28 ; remet sous voiles pour Dunkerque le 29 avril ; arrive en ce port le 30 ; part de Dunkerque pour les côtes d’Islande le 7 mai ; le 28 devant Wapenfort ; de retour à Dunkerque le 13 septembre ; le 19 remet sous voiles ; à Cherbourg le 21. Page 710
  • La Champenoise, canonnière-brick de 8 canons commandés par M. Dégenès, lieutenant de vaisseau, mouille en rade de l’île d’Aix le 3 août venant du Sénégal. Page 710
  • La Malouine, canonnière brick de 8 canons, commandée par M. Lefrotter, lieutenant de vaisseau, est arrivé à Toulon le 7 janvier venant de Bastia ; le même jour appareille pour se rendre à Marseille ; 18 janvier rentre à Toulon ; part pour Bastia le 11 février ; 10 avril arrive à Livourne ; le 29 part de Bastia ; à Toulon le 2 mai ; le 7 remet sous voiles pour Ajaccio ; à Marseille le 15 mai ; part de Toulon pour la Corse ; retour le 19 juin ; appareille pour Bastia dans la nuit du 25 au 26 juin ; 19 août à Toulon ; le 22 remet sous voiles pour Ajaccio ; le 1er septembre rentre à Toulon ; le 20 part pour Ajaccio. Page 710
  • La Philomène, goélette de 6 canons, commandée par M. Guillet, lieutenant de vaisseau, part de Cayenne le 14 juillet, et arrive à Brest le 23 août. Page 710
  • La Toulonnaise, goélette de 6 canons, commandée par M. Gatier, lieutenant de vaisseau, appareille le 31 mars de Brest, pour Terre-Neuve ; Le 5 mai mouille en rade de Saint-Pierre et Miquelon. Page 710
  • La Béarnaise, goélette de 6 canons, commandée par M. Aurèle Varèze, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 23 mars, venant de Port-Vendres. Ce Bâtiment, sous les ordres de M. Penaud, lieutenant de vaisseau, appareille de Toulon le 23 avril, et rentre en ce port le 8 mai ; le 26 du même mois appareille pour Cayenne ; le 4 juillet à Cayenne. Page 711
  • L’Iris, goélette de 6 canons, commandée par M. Lefrotter, lieutenant de vaisseau, part d’Alger le 11 mai, et arrive à Toulon le 14 avec des passagers. Ce bâtiment remet sous voiles pour Alger, dans la nuit du 19 au 20 mai, sous les ordres de M. Guérin, lieutenant de vaisseau ; le 3 septembre arrive à Toulon, venant de Bonne. Page 711 La Mésange, goélette de 6 canons, commandée par M. Doret, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 24 janvier venant de Nauplie. Ce bâtiment, sous les ordres de M. Lejeune, lieutenant de vaisseau, part de Toulon pour Marseille le 31 mars, le 15 juin rentre à Toulon ; le 17 appareille pour le Levant. Page 711
  • L’Hirondelle, goélette de 6 canons, commandée par M. Mazé, lieutenant de vaisseau, appareille le 3 janvier du port du Passage pour Bilbao. Page 711
  • Le Liamone, canonnière de 2 canons, commandée par M. Segrettier, lieutenant de vaisseau, appareille de Toulon pour Bougie dans la nuit du 10 au 11 mars. Page 711
  • Le Rhône, corvette de charge de 800 tonneaux, commandée par M. Paquet, lieutenant de vaisseau, appareille de Toulon pour Bonne, avec des militaires, le 1er avril ; remet sous voiles le 16, avec de nouveaux passagers ; arrive à Marseille le 22 ; mouille en rade de Toulon le 23 avril ; le 1er juin, appareille pour Bonne et Bougie, avec des militaires ; le 17 juillet arrive à Marseille, avec 328 passagers, venant de Bonne ; le 19 mouille en rade de Toulon ; le 1er septembre appareille pour Napoli. Page 711
  • La Dordogne, corvette de charge de 800 tonneaux, commandée par M. Guillerin, commandant de vaisseau, arrive à Brest le 4 janvier, venant de la Martinique ; 16 février remet sous voiles pour porter
  • M. le vice-amiral Halgan, nommé gouverneur de cette colonie ; le 3 mai arrive à Brest ; le 20 juin appareille pour Rochefort ; le 22 arrive en rade de l’île d’Aix ; le 22 juillet mouille à Brest ; le 21 août part pour Cayenne et la Martinique. Page 711
  • La Meuse, corvette de charge de 800 tonneaux, commandée par M. Jacquinot, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 11 janvier, venant de Bonne, et en dernier lieu de Marseille ; 20 février appareille pour le Levant ; partie de Paros le 12 juin ; à Toulon le 6 juillet. Page 712
  • L’Agate, corvette de charge de 800 tonneaux, commandée par M. Jouglas, capitaine de frégate. Navigue entre Toulon, Bonne, Marseille, Alger. Page 712
  • La Caravane, corvette de charge de 800 tonneaux, commandée par M. Goux, lieutenant de vaisseau. Navigue entre Toulon, Alger, Bougie et Marseille. Ce bâtiment, sous les ordres de M. Lachaise, lieutenant de vaisseau. Navigue entre Toulon, Oran et Alger, Marseille, Bonne et Bougie. Page 712
  • L’Oise, corvette de charge de 800 tonneaux, commandée par M. Vienne, lieutenant de vaisseau, Navigue entre Alger, Marseille, Toulon et Brest. Commandée par M. Lefebvre-d’Abancourt, lieutenant de vaisseau, navigue entre Alger, Marseille et Toulon. Page 712
  • La Fortune, corvette de charge de 800 tonneaux, commandée par M. Blanc, lieutenant de vaisseau. Navigue entre Bonne, Marseille et Toulon. Commandée par M. Roux, commandant de vaisseau, navigue entre Toulon, Alger, Marseille et Nausse. Page 713 La Seine, corvette de charge de 800 tonneaux, commandée par M. Tréhouart, lieutenant de vaisseau, navigue entre la Martinique et Brest. Page 713
  • L’Allier, corvette de charge de 800 tonneaux, commandé par M. Kerimel, lieutenant de vaisseau, navigue entre Brest et l’île de Bourbon. Page 713
  • La Marne, corvette de charge de 800 tonneaux, commandée par M. Corbet, lieutenant de vaisseau. Navigue entre Toulon, Alger, Bougie et Bonne, Marseille, et Oran. Page 713
  • La Loire, gabare de 550 tonneaux, commandée par M. Desfossés, lieutenant de vaisseau. Navigue entre Brest, la Guadeloupe, Cayenne, Lorient et Toulon. Page 713
  • La Vigogne, gabare de 550 tonneaux, commandée par M. Fabre, lieutenant de vaisseau. Navigue entre Brest, La Martinique, Terre-Neuve et Saint-Pierre et Miquelon. Page 713
  • La Durance, gabare de 467 tonneaux, commandée par M. Miegeville, capitaine de corvette. Navigue entre Toulon, Oran, Marseille, Alger et Oran. Page 714
  • La Lionne, gabare de 380 tonneaux, commandée par M. Dubouzet, lieutenant de vaisseau. Navigue entre Alger, Toulon et Marseille. Page 714
  • L’Emulation, gabare se 380 tonneaux, commandée par M. Belvèze, lieutenant de vaisseau. Navigue entre Toulon, Alger, Bougie, Port-Vendres, Barcelone, Marseille et les côtes d’Espagne. Page 714
  • La Lamproie, gabare de 380 tonneaux, commandée par M. Chaudru de Trelissac, lieutenant de vaisseau. Navigue entre Nauplie et Toulon. Page 714
  • L’Astrolabe, gabare de 380 tonneaux, commandée par M. Hérail, Lieutenant de vaisseau. Navigue entre Beyrouth et Toulon. Ce bâtiment, sous les ordres de M. Charner, lieutenant de vaisseau navigue entre Alger, Marseille, Toulon et Bougie. Page 714
  • La Garonne, gabare de 300 tonneaux, commandée par M. Thomas de Saint-Laurent, lieutenant de vaisseau. Navigue entre Brest, les Antilles, Toulon et Tanger. Page 715
  • Le Finistère, gabare de 300 tonneaux, commandée par M. Serval, lieutenant de vaisseau. Navigue entre Toulon, Messine, Ancône, Alger et Marseille. Ce bâtiment, sous les ordres de M. Masson de Saint-Amand, lieutenant de vaisseau navigue entre Toulon et Ancône. Page 715
  • Le Loiret, gabare de 262 tonneaux, commandée par M. Bolle, lieutenant de vaisseau. Navigue entre Alger, Marseille, Toulon, Oran et Bougie. Page 715
  • Le Lézard, gabare de 262 tonneaux, commandée par M. Parnajon, lieutenant de vaisseau, arrive à Brest le 29 avril, venant de l’île de Bourbon. Page 715

 

  • La Ménagère, gabare de 200 tonneaux, commandée par M. Baligot, lieutenant de vaisseau. Appareille de Toulon dans la nuit du 9 au 10 janvier pour recueillir l’équipage du brick Le Marsouin, naufragé aux îles d’Hyères. Navigue entre Toulon, Alger et Marseille. Page 715
  • Le Sphinx, bateau à vapeur de 160 chevaux, commandé par M. Sarlat, capitaine de corvette. Navigue entre Brest, Saint-Servan, l’île d’Aix, et Rochefort. Ce bâtiment, sous les ordres de M. Baudin, lieutenant de vaisseau, navigue entre Brest et Cherbourg. Page 715
  • La Chimère, bateau à vapeur de 160 chevaux, commandée par M. Foucher d’Aubigny, lieutenant de vaisseau. Navigue entre Lorient, Indret, Toulon, Cadix, Tanger et Gibraltar et Alger. Page 716
  • Le Nageur, bateau à vapeur de 160 chevaux, commandé par M. Granjean de Fouchy, lieutenant de vaisseau. Navigue entre Alger et Toulon. Page 716
  • Le Crocodile, bateau à vapeur de 160 chevaux, commandé par M. Fabien-Levêque, lieutenant de vaisseau. Navigue entre Toulon, Alger et Marseille. Page 716
  • Le Pélican, bateau à vapeur de 160 chevaux, commandé par M. Bournisien de Valmont, lieutenant de vaisseau. Navigue entre Toulon et Palma. Page 716
  • Le Souffleur, bateau à vapeur de 160 chevaux, commandé par M. Lugeol, lieutenant de vaisseau. Navigue entre Toulon, Alger et Mahon. Ce bâtiment, sous les ordres de M. Baligot, lieutenant de vaisseau, navigue entre Toulon, Brest et Gibraltar. Page 716
  • La Salamandre, bateau à vapeur de 160 chevaux, commandé par M. Duparc, lieutenant de vaisseau. Navigue entre Lorient, Gibraltar, Alger, Toulon et Roses. Page 717
  • Le Météore, bateau à vapeur de 160 chevaux, commandé par M. Poutier, lieutenant de vaisseau. Navigue entre Brest, Rochefort, Lorient, le port du Passage. Page 717
  • Le Fulton, bateau à vapeur de 160 chevaux, commandé par M. Alègre, lieutenant de vaisseau. Navigue entre Rochefort et Toulon, pour escorter le Ramier et l’Eclaireur, Cadix, Alger, Mahon, Brest et Lisbonne. Page 717
  • Le Ramier, bateau à vapeur de 150 chevaux, commandé par M. Lugeol, lieutenant de vaisseau. Navigue entre Toulon et Alger. Page 717
  • L’Eclaireur, bateau à vapeur de 150 chevaux, commandé par M. Besson, lieutenant de vaisseau. Navigue entre Toulon et Alger. Page 717
  • Le Castor, bateau à vapeur de 120 chevaux, commandé par M. Lelieur de Ville-sur-Arce, lieutenant de vaisseau. Appareille de Toulon le 4 janvier pour aller sauveter les débris du brick le Marsouin. Navigue entre Toulon, les îles d’Hyères et Alger. Page 717

 

  • Le Brasier, bateau à vapeur de 100 chevaux, commandé par M. Laëderich, lieutenant de vaisseau. Navigue entre Toulon, Ajaccio, la Corse et Alger. Page 718
  • Le Coureur, bateau à vapeur de 80 chevaux, commandé par M. Dispan, lieutenant de vaisseau. Navigue entre Toulon et Alger. Page 718
  • Le Rapide, bateau à vapeur de 80 chevaux, commandé par M. Alliez, lieutenant de vaisseau. Navigue entre Toulon, Alger, Mahon et Cherbourg. Page 718
  • La Ville-du-Havre, bateau à vapeur de 80 chevaux, commandé par M. Besson, lieutenant de vaisseau. Navigue entre Toulon et Alger. Page 718
  • Le Duquesne, vaisseau de 3ème rang, commandé par M. Casy, capitaine de vaisseau. Page 718
  • Le Suffren, idem, par M. Parseval-Deschênes, idem ; Page 718
  • Le Nestor, idem de 4ème rang, par M. Gauthier, idem ; Page 718
  • Le Triton, idem, par M. Baudin, idem ; Page 718
  • La Didon, frégate de 1er rang, par M. Rigodit, idem ; Page 718
  • L’Artémise, idem de 2ème rang, par M. Laîné, idem ; Page 718
  • La Lamproie, gabare de 380 tonneaux, par M. Chaudru de Trelissac, lieutenant de vaisseau ; Appareillent de Toulon, sous les ordres de M. le contre amiral Massieu de Clerval, pour évoluer dans les parages des îles d’Hyères. Page 718
  • La Bellone, frégate de 3ème rang, commandée par M. Graëb, capitaine de frégate, appareille de Toulon le 18 août pour faire partie de l’escadre ; le 14 septembre mouille en rade de Toulon. Page 719
  • Expériences faites en 1834, au port de Lorient, sur des voûtes en moellon granitique. Page 719
  • Voyages de Hassan Effendi, officier de la marine égyptienne, à bord des vaisseaux français. Sont cités : la frégate la Caroline et la corvette la Seine. Page 724
  • Notice sur la vie et les services de M. le comte Truguet, amiral et pair de France, par M. Norvins. Page 753
  • Observations de M. Renault, lieutenant de vaisseau en retraite, sur les avantages que présente le guindeau multiple (de son invention) dans les travaux de force qui s’exécutent dans la marine militaire et marchande. Page 783
  • Enlèvement par des sauvages, en 1832, du navire la Pomarée, à l’île de la Harpe (archipel dangereux).- Circonstances relatives à l’abandon et à la délivrance de M. Donsther, auteur de la relation. Page 793
  • Enlèvement du navire le Bounty, en 1789, par une partie de son équipage.- Résultats de cet évènement depuis cette époque jusqu’en 1834. Page 820
  • Extrait de la relation du voyage du capitaine Beechey, commandant le bâtiment de sa majesté britannique le Blossom, pendant les années 1825, 1826, 1827, 1828. Page 822
  • Relation du naufrage du brick la Rose, du Havre, capitaine Maréchal ; armé par MM. Gaudin et compagnie, en destination pour la pêche de la baleine dans les mers du Sud ; par M. Henri Levech. Page 852
  • De M. A. Bouet, capitaine au lond cours à Monsieur Bajot, Rédacteur des Annales maritimes. Notes commerciales sur l’Inde (Bombay, Karikal, Tranquebar, Madras…) Page 858
  • Sur l’ancienne Cirta, aujourd’hui Constantine ; par M. Guyon, chirurgien en chef de l’armée d’Afrique, à Alger. Page 875
  • Lettre du Ministre de la marine et des colonies à MM. Les membres du bureau des longitudes, sur le prix à décerner au mémoire qui aura fait faire le plus grand pas à l’application des sciences mathématiques aux arts de la navigation.- Conditions du concours. Page 910
  • Lettre du Ministre de la marine et des colonies à M. le président de l’académie des sciences, sur le prix à décerner par l’académie dans sa séance publique de 1836, au meilleur mémoire sur l’emploi le plus avantageux de la vapeur pour la marche des navires, etc. Page 911
  • Archives biographiques des Membres de la Légion d’honneur, depuis son origine jusqu’à nos jours, précédées d’un résumé historique de l’ordre ; par une société d’hommes de lettres, sous la direction de M. Eugène De Pradel. Page 912